Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des policiers sauvent un suicidaire à la force de leurs bras

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche
Valence, France

Un suicidaire de 30 ans a enjambé la rambarde du pont Mistral ce dimanche soir à Valence (Drôme) pour se laisser tomber sur l'avenue de Provence juste en dessous. Ce sont quatre policiers qui l'ont retenu à la force de leurs bras à travers les barreaux pendant de longues minutes.

Illustration
Illustration © Radio France - Nathalie de Keyzer

Les policiers valentinois ont sauvé la vie d'un suicidaire ce dimanche soir sur le pont mistral à Valence (Drôme) aux alentours de 23 heures. L’homme, un Érythréen de 30 ans, voulait en finir avec la vie. Il a enjambé la rambarde au début du pont au dessus de l’avenue de Provence où de nombreuses voitures circulent. 

Les policiers ont réussi à le rattraper juste à temps en s'allongeant sur le trottoir et en passant leur bras à travers les barreaux pour le retenir par les poignets. Dans un premier temps l’homme reposait sur la base en béton du pont, mais très vite il s'est laissé glisser dans le vide 10 mètres au dessus de la chaussée, les quatre policiers sur le pont le retenaient par la simple force de leurs bras. Pendant ce temps-là, leurs collègues coupaient la circulation sur l'avenue et positionnaient leur fourgon juste en dessous du suicidaire afin de limiter ses blessures en cas de chute.

Au bout d'une dizaine de minutes malgré les efforts des policiers, l'homme s’est laissé tombé. Il a atterri sur ses deux pieds sur le toit du fourgon avant de basculer sur le dos, mais sans réelles blessures. L’homme qui pendant tout son sauvetage n'a cessé de hurler qu'il voulait mourir, a été transporté à l’hôpital de Valence.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu