Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un surveillant agressé par le détenu pyromane de la prison de Perpignan

-
Par , France Bleu Roussillon, France Bleu

Un surveillant de la prison de Perpignan a été frappé par un détenu placé en isolement ce mardi midi. Le prisonnier avait déjà mis le feu à sa cellule à deux reprises ce mois-ci.

Le détenu a asséné un coup de poing à un surveillant
Le détenu a asséné un coup de poing à un surveillant © Radio France - Antoine Balandra

Perpignan, France

C'est un nouvel incident "insupportable" pour les syndicats pénitentiaires : un surveillant a reçu un coup-de-poing au visage par un détenu placé à l'isolement après avoir mis le feu deux fois à sa cellule. 

Selon un syndicaliste, "il s'est fait monter la tête par un voisin de cellule qui l'incitait à poignarder un surveillant". Lors du déjeuner, les surveillants ayant entendu la conversation ont donc demandé au détenu de rester dans le fond de sa cellule. Au moment d'entrer, ce dernier s'est jeté sur le gradé qui l'a repoussé sans parvenir à fermer la porte. Il a reçu un coup-de-poing à l’œil et a été conduit à l'hôpital pour des examens.

Le détenu n'avait pas de couteau à la main lors de l'agression, mais celui à bout rond fourni par la cantine de l'administration pénitentiaire a été aiguisé selon les syndicats. Il a été placé au quartier disciplinaire. Le parquet est saisi et le détenu pourrait être jugé en comparution immédiate selon FO.

Des syndicats réclament à la Direction Interrégionale son transfert dans un autre établissement. "Si nous n'avons pas de nouvelles d'ici la semaine prochaine, nous envisageons de bloquer la prison", explique Johann Reig de l'UFAP UNSA.

Choix de la station

France Bleu