Faits divers – Justice

Un surveillant de la prison de Perpignan fournissait les détenus en portables et en cannabis

Par François David, France Bleu Roussillon et France Bleu vendredi 8 janvier 2016 à 11:26

l'entrée de la maison d'arrêt de Perpignan
l'entrée de la maison d'arrêt de Perpignan © Maxppp

Un surveillant de la maison d'arrêt de Perpignan doit être présenté à un magistrat ce vendredi. Pendant plusieurs mois, il a donné une dizaine de téléphones portables et du cannabis à des détenus. Le surveillant se dit "victime d'un chantage".

Un surveillant de la maison d'arrêt de Perpignan a été placé en garde à vue ce mercredi et doit être présenté à un magistrat dans la journée. Entre juillet et décembre 2014, il aurait fourni à des détenus une dizaine de téléphones portables, du cannabis et des cigarettes à plusieurs détenus. 

A la fin 2014, les responsables du centre pénitentiaire alertent le parquet de Perpignan ouvre une enquête. De son côté, le surveillant change de service de façon à ne plus entrer en contact avec les détenus concernés. 

Lors de l'enquête, le surveillant s'est dit "victime d'un chantage" de la part d'un détenu. Il pensait  avoir été pris en photo à l'extérieur de la maison d'arrêt en compagnie de la petite amie de ce détenu qui a lui aussi été placé en garde à vue.

 Selon les enquêteurs, le surveillant ne demandait aucune rémunération aux détenus.