Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un surveillant de prison porte plainte pour agression à Amiens

-
Par , France Bleu Picardie

Un surveillant pénitentiaire de la maison d'arrêt d'Amiens (Somme) affirme avoir été pris à partie par un groupe de personnes cagoulées, jeudi 26 septembre, alors qu'il rentrait à son domicile. L'homme a été hospitalisé et a porté plainte le lendemain. Une enquête est en cours.

La victime travaille à la maison d'arrêt d'Amiens.
La victime travaille à la maison d'arrêt d'Amiens. © Maxppp - Fred Douchet / PHOTOPQR/LE COURRIER PICARD/MAXPPP

Amiens, France

Un surveillant de prison porte plainte pour une agression présumée à Amiens, dans la Somme. Cet homme, qui exerce à la maison d'arrêt de la commune, affirme avoir été pris à partie jeudi 26 septembre devant son domicile alors qu'il rentrait chez lui. Cinq personnes cagoulées l'auraient roué de coups de poing et de coups de pieds alors qu'il se trouvait au sol. 

Le gardien, âgé de 27 ans, a été hospitalisé pendant quelques heures au CHU d'Amiens. Il est ressorti dans la soirée de jeudi avant de se voir octroyé 6 jours d'incapacité totale de travail. 

Une enquête ouverte

Sa plainte n'a été enregistrée que vendredi, soit plus de 24 heures après les faits présumés, mais l'affaire "semble sérieuse" selon le procureur de la République d'Amiens. 

Une enquête vient d'être confiée à la sûreté départementales des commissariats d'Amiens. Elle devra notamment déterminer si cette agression est liée à la profession de la victime.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu