Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Limoges : incendie de la place Fontaine des Barres, le suspect écroué

samedi 15 septembre 2018 à 12:33 - Mis à jour le samedi 15 septembre 2018 à 17:15 Par Nathalie Col, France Bleu Limousin

L'incendie survenu dans la nuit de jeudi à vendredi dans le centre-ville de Limoges serait d'origine criminelle. Placé en garde à vue, le suspect, habitant de l'immeuble, a fini par reconnaître les faits. Il a été placé en détention préventive ce samedi après midi.

L'incendie s'est déclaré dans la nuit de jeudi à vendredi dans un immeuble du centre-ville de Limoges (photo d'illustration)
L'incendie s'est déclaré dans la nuit de jeudi à vendredi dans un immeuble du centre-ville de Limoges (photo d'illustration) © Maxppp - Grégory YETCHMENIZA

Limoges, France

La piste criminelle se confirme après l'incendie dans un immeuble de la place fontaine des barres à Limoges, dans la nuit de jeudi à vendredi. Un suspect avait immédiatement été interpellé et placé en garde à vue. 

L'homme est un habitant de l'immeuble, il était ivre et avait donné l'alerte. Il apparaît également sur les caméras de vidéosurveillance. Selon le Parquet on le verrait dans le hall de l'immeuble, allumant le feu dans la nuit de jeudi à vendredi. Après le visionnage de ces bandes de vidéosurveillance il aurait reconnu les faits. A l'issue de la garde à vue, une information judiciaire a été ouverte et le suspect a été écroué. 

Une trentaine de personnes avait été évacuées en pleine nuit, un peu avant trois heures du matin et trois d'entre elles, légèrement incommodées par les fumées, avaient été conduites au CHU de Limoges. L'une d'entre elle présente une Incapacité de Travail Temporaire (ITT) de moins de 8 jours, elle a été légèrement brûlée à la main en ouvrant la porte de son appartement.