Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : Météo France maintient 15 départements en vigilance rouge et 51 en orange

Agression à Saint-Hilaire-du-Harcouët : un suspect placé en détention provisoire

Un jeune homme de 28 ans a été placé en détention provisoire. Il a été interpellé lundi 4 mai à Saint-Hilaire-du-Harcouët, dans le sud Manche. Il est soupçonné d'avoir participé à une violente bagarre le 22 avril. Le parquet de Coutances a ouvert une enquête criminelle pour tentative d'homicide.

Camionnette de gendarmerie
Camionnette de gendarmerie © Radio France - Jean-François Fernandez

Un jeune homme de 28 ans a été placé en détention provisoire après une violence agression à Saint-Hilaire-du-Harcouët dans le sud Manche, indique le parquet de Coutances dans un communiqué. Le suspect a été interpellé le lundi 4 mai. Il est connu des services de police pour des faits de blessure involontaires. 

Dans la nuit du 22 au 23 avril, une agression a eu lieu au domicile d'une jeune femme qui recevait trois amis. Vers 0h30, trois personnes ont sonné à la porte, en prétendant être de la police. C'est alors qu'elles se sont ruées sur l'une des personnes présentes. Des coups de poing, des coups de pied, et même l'utilisation d'un couteau, indique le parquet. "La victime, sérieusement blessée, a bénéficié de 45 jours d'ITT (Incapacité temporaire de travail)", précise la gendarmerie de la Manche sur sa page Facebook. 

Devant les enquêteurs, le suspect a reconnu avoir participé aux faits. Il a été présenté à un juge d'instruction le mercredi 6 mai, dans le cadre d'une e enquête criminelle pour tentative de meurtre, violences volontaires et dégradations volontaires. Elle a été confiée à la brigade de recherches d'Avranches. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess