Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un syndicat d'enseignants porte plainte contre l'Etat après une série de suicides notamment à Béziers

-
Par , France Bleu Hérault

Rares sont les enseignants à passer une visite médicale au moins une fois tous les cinq ans alors que c'est pourtant une obligation (décret de 1995). Des situations devenues insupportables poussent parfois des professeurs à tenter de se suicider. Un syndicat porte plainte contre l'État.

LYCEE JEAN MOULIN A BEZIERS / APRES LE DECES DE L ENSEIGNANTE LISE BONNAFOUS QUI S'EST IMMOLEE DANS LA COUR DU LYCEE
LYCEE JEAN MOULIN A BEZIERS / APRES LE DECES DE L ENSEIGNANTE LISE BONNAFOUS QUI S'EST IMMOLEE DANS LA COUR DU LYCEE © Maxppp - PIERRE SALIBA

Béziers, France

Un syndicat d'enseignants porte plainte contre le ministère de l'Éducation nationale pour mise en danger d'autrui après la multiplication des suicides en France. Action et Démocratie CFE-CGC dépose un recours au tribunal administratif de Paris pour que la loi sur la santé soit respectée. 

Depuis l’été dernier, deux personnes ont mis fin à leur vie au lycée Jean Moulin à Béziers (six depuis 2008 dans ce même établissement). Pour ce syndicat créée en 2014, l'État ne cesse d'ignorer ses obligations vis-à-vis de son personnel. L'employeur public, comme privé est tenu de faire suivre ses agents. Ce qui ne semble pas le cas à en croire le vice-président national Gérard Lenfant.

Un décret de 1995 (relatif à la prévention médicale dans la fonction publique) stipule que les enseignants doivent faire l'objet d'une visite médicale tous les cinq ans. Dans les faits, seulement 3 % de ces visites sont réellement effectuées, faute de moyens. 

De nombreux enseignants ont passé une visite médicale au moment de leur recrutement. Très rarement après dixit Gérard LENFANT sauf s'il la demande. Et encore !

Les enseignants mis devant les enfants sont-ils sains de corps et d'esprit ? 

Selon le syndicat, les cinq départements de l’Académie de Montpellier n'auraient que 2,5 médecins de la prévention pour suivre les enseignants et les personnels administratifs et de direction.

Il serait impossible pour chaque agent d’être suivi convenablement. Impossible du coup pour un médecin du travail de tirer la sonnette d’alarme et d'éviter des drames comme à Jean Moulin à Béziers.

"Depuis 2008, six agents ont mis fin à leurs jours. Un bien triste record pour un établissement scolaire en France" dit Gérard LENFANT

Les parents ont-ils seulement conscience que leurs enfants peuvent se trouver face à des enseignants au bord du geste irréparable ?

Cette succession de suicides dans cet établissement à Béziers est inédite en France précise Gérard Lenfant,  le vice-président national du syndicat. Les enquêtes administratives mandatées n'ont pas abouti. Ont-elles seulement été organisées ? L'établissement Jean-Moulin de Béziers est le troisième plus grand lycée de France avec 2.700 élèves.

Gérard LENFANT connait bien cet établissement Biterrois pour y avoir exercé de 2007-2008 (professeur de lettres et d’Histoire)

Le Lycée Jean Moulin n'est pas un établissement isolé dans l'Hérault

Pour mémoire en février dernier, un enseignant âgé d'une quarantaine a tenté de s'immoler avec de l'alcool à brûler, sur le parking du collège Victor Hugo à Sète, (brûlé au deuxième degré). Le quadragénaire en arrêt maladie pendant une longue période venait de reprendre son activité et aurait eu une journée très difficile.

Les articles de suicides ou de tentatives d'un professeur ne manquent malheureusement pas dans la presse. Agressions physiques, verbales, harcèlement … C'est parfois (souvent) leur quotidien. Les violences dont sont victimes de nombreux enseignants en France sont médiatisées depuis peu par le biais du#pasdevague