Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : Météo France maintient 15 départements en vigilance rouge et 54 en orange

Un taxi dépose un homme de 74 ans devant le commissariat de Besançon parce qu'il ne paie pas sa course

-
Par , France Bleu Besançon, France Bleu

Un chauffeur de taxi parisien a déposé un homme de 74 ans devant le commissariat de Besançon ce samedi soir. Il n'a pas payé sa course en arrivant en Franche-Comté. Le taxi parisien a porté plainte pour "filouterie".

La course que le client, âgé de 74 ans, n'a pas payé coûte près de 800 euros
La course que le client, âgé de 74 ans, n'a pas payé coûte près de 800 euros © Radio France - Christophe Mey

Un homme de 74 ans a pris un taxi dans la capitale, samedi, en fin de soirée pour se rendre à Besançon, mais sans en avoir les moyens. Pour espérer se faire payer, le chauffeur de taxi l'a déposé directement devant le commissariat de Besançon. Le septuagénaire sorti d'un rendez-vous médical dans la capitale avait demandé au chauffeur d'aller à Besançon. Un trajet qui dure un peu plus de quatre heures en passant par les autoroute A6 et A36. 

Déposé au commissariat

En arrivant en Franche-Comté, le chauffeur se rend compte que l'homme ne peut pas payer les près de 800 euros que coûtent le trajet. Son client n'ayant aucun moyen de payer la course : ni carte bleue, ni liquide. Résultat, le taxi file devant le commissariat de Besançon et y dépose l'homme vers 2h30, dans la nuit de samedi à dimanche.

Le chauffeur de taxi a porté plainte pour "filouterie". Le passager a été libéré ce dimanche et doit payer les 800 euros qu'il doit au chauffeur. S'il ne l'a pas fait d'ici 8 jours, il sera poursuivi pour filouterie, un délit passible de 6 mois de prison et de 7500 euros d'amende. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess