Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un TGV percute des moutons entre Metz et Strasbourg

jeudi 1 novembre 2018 à 14:15 - Mis à jour le jeudi 1 novembre 2018 à 15:45 Par Clément Lhuillier, France Bleu Lorraine Nord, France Bleu Alsace, France Bleu et France Bleu Sud Lorraine

Un TGV reliant la gare de l'Est à Paris et Strasbourg a percuté plusieurs moutons qui se trouvaient sur les voies dans le secteur de Phaslbourg ce jeudi matin. Les voyageurs ont été pris en charge par une rame de secours pour achever leur voyage.

La collision a eu lieu dans le secteur de Phalsbourg
La collision a eu lieu dans le secteur de Phalsbourg © Maxppp - Jean-Marc Loos

Phalsbourg, France

Le voyage ne s'est pas totalement déroulé comme prévu pour les 340 passagers du TGV 2407 reliant Paris-Est à Strasbourg, ce jeudi 1er novembre.

Leur train lancé à plus de 300km/h a percuté un troupeau de moutons qui se trouvait sur les voies, vers 9h20, soit une vingtaine de minutes avant son terminus dans la capitale Alsacienne. L'accident est survenu aux alentours de Mittelbronn, près de Phalsbourg (Moselle). 

Il n'y a pas eu de blessé à l'intérieur de la rame qui est restée immobilisée plusieurs heures au milieu de la campagne. Vers 12h45, la SNCF a pu dépêcher sur place une rame de secours pour les amener à bon port à 14h49, avec près de 5h de retard sur l'horaire initial. Ces opérations ont nécessité de dérouter les autres TGV de la ligne à grande vitesse sur la voie classique, provoquant des retards d'environ une demi-heure. Le retour à la normal était prévu pour les environs de 16h.

Selon la SNCF, des agents de la compagnie ferroviaire ainsi que des pompiers et des gendarmes de Phalsbourg se sont rendu sur place, et les passagers ont reçu de la nourriture. La SNCF indique également que les clients seront entièrement remboursés de leur voyage.

Quand aux malheureux moutons qui se trouvaient sur la trajectoire du train, leur présence à cet endroit n'était pas encore expliquée à la mi-journée.