Faits divers – Justice

Un TGV percute un camion à 150 km/h : trois blessés légers

Par Nathalie Delpeyrat, France Bleu samedi 26 juillet 2014 à 9:12

Le TGV accidenté
Le TGV accidenté © Radio France

Un TGV percute un camion semi remorque chargé de bois en Gironde, à Mios vendredi soir vers 19h. Le camion a traversé la voie à un endroit où il n'aurait pas du, sur un ancien passage à niveau qui n'est plus carrossable depuis longtemps. Il est resté bloqué, le TGV l'a heurté de plein fouet. il y a plusieurs blessés à bord et un trafic SNCF très perturbé entre Bordeaux et Hendaye samedi matin.

► PHOTOS - Le TGV Bordeaux-Hendaye percute un camion

Le trafic ferroviaire était interrompu vendredi soir entre Bordeaux et Hendaye après qu'un TGV a percuté en Gironde une semi-remorque qui traversait la voie, occasionnant d'importants dégâts matériels sans toutefois faire ni victimes ni blessés graves.L'accident s'est produit peu avant 19H00, dans le secteur de Mios en Gironde, à une quarantaine de km au sud-ouest de Bordeaux. Le trafic a été interrompu entre Bordeaux et Hendaye, selon la SNCF. Samedi matin, le trafic est perturbé avec des retards qui vont de 15 minutes à une heure.

Selon les premiers éléments, le camion transportant du bois a débouché d'un chemin de terre en bordure de voie ferrée pour la traverser et a été percuté par un TGV Paris-Hendaye qui circulait à 150 km/h, une vitesse normale sur ce tronçon. Le conducteur du poids lourd a vraisemblablement tenté d'emprunter un ancien passage à niveau, qui n'est plus carrossable depuis longtemps.Le choc, violent, a fait de un à trois blessés sans gravité, selon la SNCF et les pompiers. Il a revanche occasionné de "gros dégâts" sur l'alimentation électrique de la ligne et sur la motrice du TGV, empêchant le train de repartir, selon la SNCF.Entre 800 et un millier de passagers étaient à bord du train.