Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un TGV Strasbourg-Paris percute une cigogne : une heure de retard à l'arrivée

Un train reliant Strasbourg à la capitale a heurté une cigogne ce mardi matin vers 9h. Le TGV a été immobilisé une dizaine de minutes en gare de Bénestroff (Moselle) avant d'être rejoint par un second train à la gare Lorraine TGV. Les deux sont arrivés à Paris avec une heure de retard.

Le TGV Strasbourg-Paris de 7h40 a heurté une cigogne ce mardi matin vers 9h, non loin de Bénestroff (Moselle)
Le TGV Strasbourg-Paris de 7h40 a heurté une cigogne ce mardi matin vers 9h, non loin de Bénestroff (Moselle) © Maxppp - Alexandre Marchi

Le TGV pour Paris quitte Strasbourg ce mardi matin à 7h40, comme prévu. Mais à 9h, le train percute une cigogne au niveau du pantographe, cet appareil en forme d'accordéon qui permet de relier le moteur à la caténaire.

Par prudence, le train est immobilisé à la gare suivante, celle de Bénestroff, en Moselle. Les vérifications durent une dizaine de minutes et les voyageurs repartent dans la foulée. 

Mais un deuxième Strasbourg-Paris (parti à 8h15) n'est pas loin derrière. Il est alors décidé de raccorder les deux trains en gare Lorraine TGV. L'opération prend, là aussi, un peu de temps. Résultat : les deux trains accusent un retard d'une heure environ. Les voyageurs arrivent finalement à Paris avant midi.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu