Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un trafic d’armes démantelé par les gendarmes franc-comtois

jeudi 4 avril 2019 à 21:00 Par Christophe Mey, France Bleu Besançon

Les gendarmes ont interpellé ce mercredi matin en Haute Saône et dans le Doubs 7 personnes dans le cadre d'une enquête sur un trafic d'armes. Les perquisitions ont permis de saisir 35 armes à feu, dont 3 armes de guerre, et plusieurs milliers de munitions.

 Une saisie impressionnante pour les gendarmes franc-comtois
Une saisie impressionnante pour les gendarmes franc-comtois - Gendarmerie Nationale

Besançon

C'est la découverte d'une Kalachnikov en décembre dernier dans le cadre d'une enquête sur un trafic de stupéfiants qui est à l'origine de cette affaire.  Les gendarmes remontent la piste, qui les mène à un patron de restaurant haut saônois. Un passionné d'armes, licencié dans un club de tir, qui a acheté à un ressortissant suisse un lot d'armes important. Mercredi matin le coup de filet est déclenché dans plusieurs communes de Haute Saône, à Corre, Valleroy-Lorioz, Echenoz la Méline, Scye, et Ormenans,  mais aussi dans le  Doubs.

35 armes à feu dont trois armes de guerre et des milliers de munitions

7 personnes sont interpellées, et les perquisitions permettent de découvrir un total de 35 armes à feu, dont 3 armes de guerre et plusieurs milliers de munitions de divers calibres. 18 de ces armes sont détenues illégalement. Au final, 5 des suspects sont remis en liberté. Mais deux personnes sont placées en détention provisoire: le restaurateur et un malfaiteur multirécidiviste chez qui avait été retrouvée dans le secteur de Roulans la Kalachnikov au départ de cette affaire. Tous deux  doivent être jugés en comparution immédiate ce vendredi après midi par le tribunal correctionnel de Besançon.