Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un trafic d'héroïne démantelé à Fougerolles

jeudi 8 novembre 2018 à 19:36 Par Anne Fauvarque, France Bleu Besançon

Cinq hommes, soupçonnés d'avoir organisé un vaste réseau de trafic de drogue en milieu rural, étaient jugés en comparution immédiate ce jeudi après-midi devant le tribunal correctionnel de Vesoul. Ils auraient écoulé sept kilos d'héroïne à Fougerolles.

Un trafic d'héroïne démantelé en Haute-Saône
Un trafic d'héroïne démantelé en Haute-Saône © Maxppp - Lional Vadam

Fougerolles, France

Cinq personnes ont été interpellées mardi 6 novembre, à Fougerolles, en Haute-Saône. Les gendarmes de Saint-Loup-sur-Semouse et de Lure ont arrêté cinq trafiquants présumés, après une enquête d'un an sur un vaste trafic de stupéfiants en milieu rural. 

Sept kilos d'héroïne écoulés en deux ans à Fougerolles

Ces cinq personnes sont soupçonnées d'avoir écoulé sept kilos d'héroïne, à Fougerolles, en deux ans. De la drogue qu'elles allaient chercher à Nancy. Les suspects faisaient l'objet d'écoutes téléphoniques. Ces dealers présumés étaient aussi des consommateurs selon le procureur de la république de Vesoul, Emmanuel Dupic. "Chaque prévenu consomme jusqu'à huit grammes quotidiennement", a précisé le magistrat.

Prison ferme

Placés en garde à vue, les suspects étaient jugés en comparution immédiate à Vesoul ce jeudi. Ils écopent tous de peines de prison fermes allant de 6 mois à 5 ans. L'un d'entre eux, condamné à deux ans de prison ferme, a été placé sous mandat de dépôt à l'issue de l'audience.