Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un trafic d'héroïne démantelé dans la région d'Annemasse en Haute-Savoie

lundi 5 mars 2018 à 16:30 Par Nelly Assénat, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu

Un revendeur d'héroïne est condamné à 30 mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Thonon-les-Bains. Ce ressortissant albanais fait manifestement partie d’un vaste réseau sévissant en Haute-Savoie.

Plus de deux kilos d'héroïne ont été saisis
Plus de deux kilos d'héroïne ont été saisis - Police nationale

Annemasse, France

Le tribunal correctionnel de Thonon-Les-Bains (Haute-Savoie) vient de condamner le 1er mars dernier lors d'une comparution immédiate un revendeur d'héroïne à 30 mois de prison ferme.

Deux kilos de drogue saisis

L'homme âgé de 25 ans a été interpellé le 25 février par la Brigade Anti-Criminalité d'Annemasse lors du contrôle d'une voiture, sur la commune de Ville-la-Grand. La voiture était conduite par une jeune femme SDF accompagnée du jeune homme de nationalité albanaise qui était aussi son dealer.  Ce dernier transportait 200 grammes d’héroïne et 1800 euros en liquide.

La filière albanaise payait son loyer en héroïne

L'enquête des policiers, notamment en matière de téléphonie, permettait de localiser le domicile du dealer sur la commune de Marignier en Haute-Savoie. L'homme logeait chez un autre toxicomane de 33 ans en échange de drogue. Plus de deux kilos d'héroïne et 995 euros ont été retrouvés sur place.

L’enquête a établi que le jeune dealer qui vient tout juste d'arriver en France se livrait à un trafic d’héroïne avec un revenu journalier d’environ 1 500 euros. Il avait pris la place d’un autre dealer albanais, lui aussi logé au cours des trois derniers mois chez l’habitant de Marignier, avant de repartir en Albanie. 

Ces deux individus, tout en bas de l’échelon, faisaient manifestement partie d’un vaste réseau sévissant en Haute-Savoie mais possédant des bases arrière en Suisse comme en Albanie. Le dealer a été condamné à 30 mois de prison ferme et les deux toxicomanes à 18 mois dont neuf avec sursis et mise à l’épreuve, car ils ont apporté leur aide au premier.