Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un important trafic de drogue démantelé dans le Cher : 80 000 euros saisis

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Berry

Trois trafiquants de drogue présumés ont été placés en détention provisoire vendredi 17 mai à Bourges. Ils sont soupçonnés d'être à la tête d'un trafic de drogue important dans l'agglomération et seront jugés le 8 juillet.

La gendarmerie du Cher a interpellé quatre personnes mardi 14 mai
La gendarmerie du Cher a interpellé quatre personnes mardi 14 mai © Maxppp - PHOTOPQR/BERRY REPUBLICAIN

Bourges, France

C'est le résultat d'une enquête longue de plusieurs mois. Trois personnes, âgées de 20 à 40 ans ont été placées en détention provisoire dans l'attente de leur procès, à Bourges. Ils sont soupçonnés d'un trafic de drogue relativement important dans l'agglomération. En tout quatre personnes ont été interpellées mardi 14 mai, mais un a été relâché pour raisons médicales et on ne sait pas encore s'il sera jugé, il pourrait être moins impliqué que les autres dans l'affaire.

80 000 euros et plusieurs drogues saisies

Après les interpellations, la brigade de recherche de Bourges a procédé aux perquisitions des trois domiciles. À chaque fois de la drogue et de l'argent ont été retrouvés et saisis : en tout un kilo de résine de cannabis, 117 grammes de cocaïne, des petites quantités de MDMA, d'amphétamines et d'herbes, du tabac de contrebande et, surtout, 80 000 euros en liquide ainsi que des vêtements de luxe. Après perquisitions les trois suspects ont reconnu leur implication lors des gardes à vue. 

L'enquête a débuté dès le mois d'octobre pour la brigade de recherches, le but avoué étant de démanteler un trafic qui alimentait en partie la ville de Bourges. Présenté le vendredi 17 mai en comparution immédiate au tribunal, les trois suspects ont demandé un délai pour préparer leur défense. Ils dormiront en prison d'ici là, la date a été fixée au 8 juillet.