Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un trafic de drogue qui alimentait la Lorraine démantelé

-
Par , France Bleu Lorraine Nord, France Bleu Sud Lorraine

Six hommes ont été interpellés, dans un trafic de drogue qui alimentait la Moselle et la Meurthe-et-Moselle. Ils ont été trahis par les messages qu'ils s'envoyaient. Quatorze véhicules ont été saisis dans cette affaire.

Plus d'une centaine de kg de drogue aurait été importé en Lorraine via se réseau.
Plus d'une centaine de kg de drogue aurait été importé en Lorraine via se réseau. © Radio France - Annaïg Haute

Une centaine de kilos de drogue, essentiellement du cannabis mais également de la cocaïne, aurait transité par ce réseau, qui alimentait la Lorraine. 

Il n'y a pas eu de saisie dans cette affaire, mais des messages confirment les livraisons. Ils ont été échangés sur des messageries cryptées, mais interceptés par la Cellule de lutte contre les criminalités numériques de la gendarmerie, qui travaillait sur ce dossier depuis le mois d'avril.  L'enquête a permis d'interpeller six trentenaires mosellans, un autre homme a été arrêté en Belgique.  

Quatorze véhicules saisis

Ils alimentaient des réseaux en Moselle et Meurthe-et-Moselle en se fournissant à l'étranger.  Selon les premiers éléments de l'enquête communiqués par la JIRS (Juridiction inter-régionale spécialisée) : "quatorze véhicules suspectés d’avoir été financés grâce au trafic de stupéfiants ou ayant servi au transport des produits stupéfiants ont été saisis. L’un d’entre eux était équipé d’une cache aménagée"

Les six suspects mosellans ont été mis en examen pour Association de malfaiteurs, importations et trafic de produits stupéfiants. Ils dorment désormais en prison.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess