Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un trafic de stupéfiants démantelé après un contrôle d'attestation Covid-19 à Aurillac (Cantal)

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne, France Bleu

Un banal contrôle d'attestation dérogatoire de déplacements à Aurillac (Cantal) a abouti au démantèlement d'un trafic de stupéfiants, place d'Aurinques. Les policiers ont ainsi découvert de la drogue, de l'argent et des armes dans un appartement. Quatre hommes sont en garde à vue.

Les policiers d'Aurillac ont découvert 5 kg de cannabis, de la cocaïne, de l'argent et des armes
Les policiers d'Aurillac ont découvert 5 kg de cannabis, de la cocaïne, de l'argent et des armes - Police Aurillac

Les faits se sont déroulés dimanche, dans la nuit, place d'Aurinques à Aurillac. Une patrouille contrôle un véhicule suspect, au sein duquel se trouvent quatre personnes. Le contrôle se passe bien, trop bien même, pensent les policiers. Car les hommes à bord sont connus pour des affaires de stupéfiants et de rebellion

Sans attestations, les quatre hommes se font verbaliser, quand les policiers découvrent, cachés sous le siège passager, le canon d'un fusil. L'enquête montrera qu'il s'agit d'un fusil à canon scié de chasse. Plusieurs cartouches de calibre 12 jonchent le sol. Interrogés, les quatre hommes expliquent ne pas en être les propriétaires. Ils sont alors placés en garde à vue. 

Une arrestation proche d'un lieu du trafic cantalien 

Le lendemain, à six heures du matin, les enquêteurs de la brigade de sûreté urbaine (BSU) obtiennent le droit de perquisitionner un appartement, où sont logés deux de ces Aurillacois, âgés de 21 à 33 ans. Situés dans le secteur de la place d'Aurinques, les policiers découvrent de la cocaïne, cinq kilos de cannabis, 27.000 euros et un second fusil. Comme c'est le cas dans les affaires de stupéfiants, leur garde à vue peut durer jusqu'à 96 heures. Les quatre hommes pourraient être déférés devant le parquet d'Aurillac mercredi ou jeudi. 

L'interrogation des enquêteurs concerne la réactivation d'un réseau de trafiquants qui, à l'époque, avait ses habitudes rue de la Coste, à 200 mètres de la place d'Aurinques. Ces dernières années, ce réseau avait été démantelé suite à une centaine de procédures et 120 interpellations ou mises en cause. Pour l'instant, l'enquête ne permet pas de définir s'il y a un lien avec ce réseau de la rue de la Coste. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess