Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un trafic de vêtements de luxe contrefaits démantelé dans l'Hérault

samedi 26 novembre 2016 à 18:37 Par Romain Berchet, France Bleu Hérault et France Bleu

Les gendarmes de l'Hérault ont démantelé mercredi un trafic de contrefaçon d'habits de luxe entre Pézenas et Lunel (Hérault). Près de huit tonnes de vêtements et de chaussures haut de gamme ont été saisies. Trois individus ont été écroués et deux autres placés sous contrôle judiciaire.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Maxppp - Michel Clementz

Pézenas, France

Un important trafic de contrefaçon de vêtements de luxe a été démantelé entre Pézenas et Lunel ce mercredi 23 novembre par les gendarmes de l"Hérault. Ils enquêtaient depuis plus de huit mois sur cette affaire.

Plus de huit tonnes de vêtements de luxe, des baskets et des bottes ont été saisies par les gendarmes de la brigade de recherche de Lunel et leurs collègues de Pézenas. Ils ont également saisi huit véhicules dont deux SUV de luxe, 76.000 euros en liquide et 150.000 euros sur des comptes bancaires.

Le trafic était surtout actif sur la commune de Pézenas, à l'est de Béziers.

Trois individus écroués

En tout, une dizaine de personnes ont été interpellées ce mercredi par les gendarmes de l'Hérault. Les suspects sont âgés de 26 à 36 ans. Cinq personnes ont été déférées devant le parquet de Montpellier ce vendredi. Trois individus ont été écroués et deux autres placés sous contrôle judiciaire.

Des habits vendus sur internet

Les habits de luxe contrefaits arrivaient dans l'Hérault depuis l'étranger, probablement depuis le Maghreb. Ils étaient ensuite vendus sur internet notamment via le site de petites annonces Le Bon Coin. D'autres vêtements haut de gamme étaient entreposés et vendus directement à Pézenas. Des box servaient de dépôts, mais aussi de boutiques.