Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Val-d'Oise : un trafic de voitures volées démantelé

Par

Quatre personnes ont été mises en examen pour un vaste trafic de voitures volées à l'aide de clefs électroniques encodées. Le réseau a été démantelé et les suspects arrêtés mi-juillet.

Les modèles de type SUV étaient la cible des voleurs. Le préjudice est estimé à au moins 650 000 euros. Les modèles de type SUV étaient la cible des voleurs. Le préjudice est estimé à au moins 650 000 euros.
Les modèles de type SUV étaient la cible des voleurs. Le préjudice est estimé à au moins 650 000 euros. © Radio France - Marine Chailloux

Les enquêteurs ont répertoriés au moins 23 voitures volées. Le trafic a été démantelé en Ile-de-France et quatre suspects ont été arrêtés mi-juillet et mis en examen. Ils utilisaient des clefs encodées vierges pour ouvrir les véhicules.

Publicité
Logo France Bleu

Les voitures étaient ensuite revendues en Afrique. L'enquête a débuté en février dernier dans le Val-d'Oise. Dans le département, plusieurs SUV avaient été signalés comme volés. "Des modèles particuliers (de SUV, NRDL__) étaient ciblés notamment les Toyota C-HR, les Peugeot 3008 ou encore les Citroën DS7", précise une source policière. La Brigade de sûreté urbaine était chargée du dossier.

Principalement des SUV ciblés par les voleurs

C'est la vidéosurveillance qui a permis d'identifier l'un des auteurs présumés dans un parking. Pris en filature pendant plusieurs mois, les enquêteurs ont réussi à remonter le réseau. 

Les malfaiteurs achetaient des clefs électroniques vierges sur Internet. Avec un encodeur et le numéro de série de la voiture, ils parvenaient à ouvrir la voiture. Une fois le véhicule ouvert, il suffisait aux voleurs de brancher l'encodeur pour faire reconnaître la clef vierge et faire démarrer le véhicule. 

Une grande partie des SUV volés était chargée dans des camions, direction le port d'Anvers. Ensuite les véhicules étaient placés dans des conteneurs à destination de l'Afrique subsaharienne où ils étaient revendus.

Plus de 650 000 euros de préjudice

Au moins 23 véhicules ont été répertoriés comme volés par ce réseau. Le préjudice est estimé à plus de 650.000 euros.  Les quatre suspects sont âgés de 16 à 30 ans. Ils ont été interpellées les 15 et 16 juillet puis mis en examen. 

Deux d'entre eux ont été placés en détention et mis en examen pour "vols en bande organisée et participation à une association de malfaiteurs en vue de commettre un crime". Les deux autres ont été placés sous contrôle judiciaire et mis en examen pour "participation à une association de malfaiteurs en vue de commettre un crime et recel de bien provenant d'un vol en bande organisée".  

Ma France : Mieux vivre

Hausse généralisée du coût de la vie, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent ainsi une nouvelle consultation citoyenne intitulée “Mieux vivre”. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres.

Publicité
Logo France Bleu