Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Un trafic de voitures volées démantelé par les gendarmes en Alsace

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Un trafic portant sur la revente de grosses cylindrées volées a été démantelé à Colmar par les gendarmes du Haut-Rhin et de la Section de Recherches de la gendarmerie de Strasbourg. L'enquête a permis l’arrestation de 14 personnes dans le Haut-Rhin et le Val de Marne.

Véhicule de gendarmerie-Photo d'illustration.
Véhicule de gendarmerie-Photo d'illustration. © Maxppp - Pierre-Antoine Lefort

Colmar, France

Ce trafic consistait à revendre de grosses cylindrées volées puis maquillées.Il a été démantelé dans la région colmarienne par les gendarmes du Haut-Rhin et de la Section de Recherches de Strasbourg.

L' enquête menée sur commission rogatoire d'un magistrat instructeur de la Juridiction Inter-Régionale de Nancy (JIRS) a permis l’arrestation de 14 personnes dans le Haut-Rhin et le Val de Marne, lundi 18 novembre.

Des délinquants d’habitude selon les enquêteurs, âgés d’une trentaine d’années pour les trois chefs présumés de ce réseau. Ils revendaient des véhicules volés dans des pays voisins puis maquillés dans un garage de la région colmarienne.

Pour cela, les numéros de série des voitures étaient modifiés et le véhicule se voyait attribué une carte grise provenant d’un lot dérobé en Allemagne. Les voitures étaient revendus via des intermédiaires et des sociétés mises en place avec des hommes de paille sans activité déclarée.  Les gendarmes ont saisi 14 véhicules pour une valeur d’un peu plus de 440 000 euros.

Il a fallu près d’un an d’enquête pour mettre à jour ce réseau. Huit personnes ont été mises en examen par un magistrat de la JIRS de Nancy et trois placées en détention provisoire . Des mises en examen pour vols en bande organisée, escroquerie, recel et association de malfaiteurs. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu