Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un trafic de vols en bande organisée démantelé par les gendarmes de Châtellerault

-
Par , France Bleu Poitou

Les gendarmes de Châtellerault sont à l'origine du démantèlement d'un trafic de vols et recel en bande organisée commis de mi-avril à mi-juin sur six départements du Centre-Ouest de la France (Vienne, Deux-Sèvres, Maine-et-Loire, Vendée, Indre-et-Loire et Cher).

Photo d'illustration.
Photo d'illustration. © Radio France - Olivia Cohen

C'est ce qui s'appelle un joli coup de filet. Mercredi dernier au petit matin, une soixantaine de gendarmes déployés dans cinq départements (dont les Deux-Sèvres) de Nouvelle-Aquitaine, Pays-de-la-Loire et Centre-Val-de-Loire ont procédé à l'interpellation simultanée de cinq hommes âgés de 20 à 40 ans.

Lors des perquisitions, les militaires ont trouvé des voitures volées, des caravanes, une camionnette avec benne, des métaux en tout genre, du matériel électro-portatif (type disqueuse), des outils de jardinage...

Plusieurs dizaines de milliers d'euros de préjudice

Un butin amassé "en à peine deux mois, pendant et après le confinement, chez des particuliers, sans mode opératoire défini, à chaque fois qu'une occasion se présentait" explique le lieutenant-colonel Sophie Périgord de la compagnie de Châtellerault.

Les premières plaintes ont été déposées dans le Châtelleraudais, l'enquête a donc été pilotée depuis le Nord-Vienne au travers de la section de recherches de Châtellerault et de la brigade de Pleumartin. Les biens volés ont pu être en grande partie restitués à leurs propriétaires.

Présentés à un juge vendredi, les suspects, déjà connus de la justice, ont été mis en examen. Deux d'entre eux ont été incarcérés, deux autres placés sous contrôle judiciaire et le cinquième fera l'objet d'une convocation ultérieure devant le tribunal correctionnel.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu