Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un trafic démantelé prés de Montargis dans le Loiret, la drogue était cachée dans la forêt

-
Par , France Bleu Orléans, France Bleu

C'est une information France Bleu Orléans, un important trafic de drogue a été démantelé cette semaine dans le montargois. Cinq personnes ont été interpellées. La drogue était enterrée dans les bois.

La drogue était cachée dans des bois près de Triguères et Château-Renard
La drogue était cachée dans des bois près de Triguères et Château-Renard © Radio France - Corinne Duval

Interpellées mardi dernier et placées en garde à vue dans le cadre d'un trafic de stupéfiants, cinq personnes devraient être présentées ce vendredi 20 novembre devant le tribunal judiciaire de Montargis. De l'héroïne et  de la cocaïne ont été saisies par les gendarmes. Une information France Bleu Orléans confirmée par le procureur de la République de Montargis, Loïc Abrial. La drogue était stockée dans un endroit bien particulier.

La drogue enterrée sous les feuilles dans les bois

La drogue était cachée dans la forêt. Près des villages de Triguères et Château-Renard non loin de Montargis, les gendarmes ont découvert des colis enfouis dans les bois. 1,5 Kg d’héroïne et 340 grammes de cocaïne étaient enterrés sous les feuilles. Valeur marchande de la saisie, plus de 90 000 euros. L’enquête a démarré en février 2020 après un signalement du parquet d’Auxerre sur d’éventuelles ramifications sur le montargois d’un trafic dans l'Yonne. Elle a été confiée par le parquet de Montargis à la brigade de gendarmerie de Château-Renard et la brigade de recherche de Montargis.

Livraison à domicile

Ecoutes téléphoniques, surveillances ont permis aux gendarmes de remonter jusqu’à la tête de ce réseau, un homme de 34 ans, déjà condamné pour trafic de stupéfiants, épaulée par sa compagne. Avec trois autres complices, ils revendaient la drogue dans leur maison à Triguères mais effectuaient aussi de la livraison à domicile. Ils ont tous été interpellés mardi 17 novembre avec l'appui du peloton spécialisé de protection de gendarmerie (PSPG) chargé de la sécurité de la centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly. 

Lors des perquisitions effectuées par les gendarmes, des armes, revolver et fusil à canon scié, ont été découvertes ainsi que plusieurs milliers d’euros en liquide, du cannabis, de la résine de cannabis et de nombreuses boîtes de doliprane destinées à couper l’héroïne. Les cinq prévenus devraient être présentés ce vendredi 20 novembre devant le tribunal judiciaire de Montargis dans le cadre d'une comparution immédiate.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess