Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un trafic international de civelles démantelé en Vendée

mercredi 11 avril 2018 à 18:17 Par Marion Fersing, France Bleu Loire Océan

Les gendarmes de Vendée viennent de démanteler un très gros trafic de civelles, ces alevins d'anguilles revendus à prix d'or. Treize personnes ont été interpellées. Un réseau aussi structuré et aussi actif, c'est une première dans le département.

Le trafic concerne plusieurs centaines de kilos de civelles
Le trafic concerne plusieurs centaines de kilos de civelles © Maxppp -

Vendée, France

Un trafic international de civelles vient d'être démantelé en Vendée. Les civelles, ce sont ces alevins d'anguilles surnommés "l'or blanc". En tout, 13 personnes ont été interpellées sur l'ensemble du département mais aussi en Loire-Atlantique. C'est l'aboutissement d'une enquête de plusieurs mois de la part des gendarmes pour faire tomber un gros réseau.

Plusieurs centaines de kilos de civelles vivantes saisies dans des viviers clandestins

Un réseau aussi structuré et aussi actif, c'est du jamais vu pour les gendarmes vendéens. On parle ici de plusieurs centaines de kilos de civelles. Plusieurs centaines de kilos d'alevins d'anguilles vendus pendant plusieurs mois, le temps qu'a duré l'enquête. Plusieurs centaines de kilos de civelles vivantes, aussi, retrouvées dans différents viviers clandestins. Et, vu le prix au kilo, entre 300 et 600 euros, on atteint des montants considérables.

Un met très prisé en Espagne

Les 13 personnes interpellées sont des hommes et des femmes d'une trentaine à une soixantaine d'années, des pêcheurs mais aussi des revendeurs. Ces civelles étaient expédiées à l'étranger. Elles sont notamment très prisées en Espagne. Les gendarmes ont aussi saisi du matériel de pêche, tout ce qui servait à faire les colis et à les expédier. Les civelles vivantes ont elles été relâchées dans les cours d'eau.

Les 13 personnes arrêtées ont été présentées à un juge en vue de leur mise en examen.