Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un trafiquant de cocaïne de Limoges interpellé à l'aéroport d'Orly

vendredi 29 mars 2019 à 12:27 Par Germain Treille, France Bleu Limousin et France Bleu

Cet homme d'une quarantaine d'années et deux complices ont été interpellés samedi dernier à leur descente d'avion en provenance de Guyane. Ils avaient sur eux près d'un kilo de cocaïne.

Gendarmerie (image illustration)
Gendarmerie (image illustration) © Radio France - Victor Vasseur

Limoges, France

Samedi dernier, le 23 mars, dans la mâtinée, une équipe de la gendarmerie de la Haute-Vienne attend l'arrivée d'un vol en provenance de Cayenne en Guyane. Les passagers débarquent. Dans la foule, les militaires remarquent alors la présence de l'homme qu'ils recherchent. Un homme d'une quarantaine d'années qui habite Limoges, et déjà bien connu de la justice, condamné dans le passé pour du trafic de stupéfiants. Les gendarmes savaient qu'il serait présent, ils avaient eu un tuyau. 

Ils avaient ingéré des capsules contenant la cocaïne

Il est interpellé, placé en garde à vue.Tout comme deux de ses complices qui l'accompagnent. Ces trois individus sont arrivée en métropole avec près d'un kilo de cocaïne. Pour commettre leur forfait, et tenter d'échapper aux contrôles, ils avaient ingéré des capsules contenant la poudre, ce qu'on appelle des olivettes. 

Procès des trafiquants le 2 mai à Limoges

Un gramme de cocaïne se vend sur le marché plusieurs dizaines d'euros, ce qui permet de se faire une idée de la valeur de leur cargaison. A l"issue de la garde à vue, le trafiquant limousin et ses compères ont été transférés à la maison d'arrêt de Limoges. Une détention provisoire dans l'attente de leur procès le 2 mai.