Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un train de marchandises attaqué à Marseille

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu
Marseille, France

Un scène digne d'un western, en plein milieu du 15e arrondissement de Marseille : un train defret, immobilisé sur les voies par un conteneur à poubelle, a été attaqué mardi en début de soirée par une dizaine d'individus. Mais ils sont repartis bredouilles.

Image d'illustration / train de fret
Image d'illustration / train de fret © Maxppp

L'opération avait pourtant été bien préparée : un obstacle sur les voies placé au moment opportun, des outils (un pied de biche a été retrouvé sur place par la police) et plusieurs voleurs tapis dans le noir, aux bord des voies, à hauteur de la cité Consolat (15e arrondissement de Marseille). 

Lorsque le train s'arrête, ils grimpent à l'arrière des wagons et en fracturent une vingtaine en seulement quelques minutes

Mais la cargaison n'est pas à la hauteur de leurs espérances : les malfaiteurs découvrent des sacs de sucres, de pâtes et des meubles destinés à deux enseignes spécialisées. Trop lourd à transporter. 

Du coup les voleurs repartent les mains vides, avant l'arrivée de la police sur les lieux quelques minutes après. 

"J'apparente ça à une attaque de diligence. Nos lignes de fret ne sont pas particulièrement surveillées, elles devraient toutes être bordées de grillage, c'est la loi, mais la loi n'est pas toujours respectée." (Joël Vidal, représentant PACA de Sud Rail)

Peu de conséquences pour les voyageurs : deux TER reliant Marseille à Miramas ont dû être détournés, sans retard importants. En revanche, le trafic du fret à été stoppé pendant trois heures.

Ce train de marchandises n'est pas un train de la SNCF, mais de la société britannique Euro Cargo Group. Cette même entreprise avait _déjà été victime d'une attaque _de fret en 2011, toujours dans le 15e arrondissement de Marseille.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess