Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un train renverse une poussette à Montluçon, un bébé est décédé

samedi 22 août 2015 à 9:53 - Mis à jour le samedi 22 août 2015 à 18:13 Par Marion Paquet, France Bleu Pays d'Auvergne

Un enfant de 3 mois est mort de ses blessures après un accident ce vendredi soir, peu avant la gare de la Ville-gozet, sur la commune de Montluçon (Allier). Un train a percuté la poussette dans laquelle se trouvait le bébé, bloquée sur un passage piéton qui traverse la voie ferrée.

Un pont enjambe la voie ferrée mais les habitants du quartier de la Ville-Gozet préfèrent emprunter le passage piéton en amont
Un pont enjambe la voie ferrée mais les habitants du quartier de la Ville-Gozet préfèrent emprunter le passage piéton en amont © Google Maps - Marion Paquet

Un train, reliant Paris à Montluçon (Allier), a percuté une poussette ce vendredi soir vers 21h. L'accident s'est produit au niveau d'un passage piéton, traversant la voie ferrée, peu avant la gare de la Ville-gozet. La roue de la poussette serait restée coincée et la mère qui y promenait son bébé de 3 mois n'a pas réussi à la dégager à temps. 

"Le conducteur du train a sifflé en voyant la femme, qui essayait de sortir la poussette de la voie, explique Frédéric Bares, directeur régional d'astreinte de la SNCF en Auvergne. Il a freiné mais le train n'a pas pu s'arrêter à temps" . La poussette a été projetée sur une vingtaine de mètres et l'enfant a été grièvement blessé . La mère, en état de choc, a été hospitalisée avec son bébé à l'hopital de Montluçon. L'enfant de 3 mois est mort de ses blessures ce samedi.

D'après la mairie de Montluçon, il s'agit d'une habitante du quartier "habituée à prendre ce passage, car bien plus court que le pont qui enjambe la voie férrée, note le maire de Montluçon, Daniel Dugléry, qui connait bien cet endroit: "Je viens de ce quartier, j'en ai vu des accidents sur ce passage à niveau, même s'ils ont beaucoup diminués avec le temps. Les gens du quartier de la Ville-gozet sont très attachés à ce passage à niveau car ça leur éviter de passer de monter sur le pont supérieur, qui en plus d'être plus long, n'est pas facile car le trottoir est très étroit."

ACCIDENT TRAIN MONTLUCONT / MAIRE

Depuis plusieurs années, la municipalité de Montluçon, réfléchit, avec la SNCF, à des solutions pour sécuriser le passage piéton sensible: "celle que nous avons retenu jusqu'à présent pour satisfaire les usagers de ce secteur, c'est de renforcer la signalétique, mais vous savez, on peut imaginer tout ce que vous voulez pour attirer l'attention, il y aura toujours l'incident. Alors on va retravailler cette question avec la SNCF, pour voir comment on réagit, entre la volonté d'assurer une vraie sécurité et en même temps le souci de respecter ce que souhaitent les gens du quartier".

 "On peut éventuellement condamner le passage avec un cadenas" Pierre Mocilovic, adjoint au maire de Montluçon

"Nous avions déjà envisagé, à une époque, de fermer ce passage à niveau , complète l'adjoint au maire de Montluçon Pierre Mocilovic. Il y avait eu des discussions avec la SNCF, les riverains et puis finalement nous avions décidé de le maintenir en augmentant les avertissements. Aujourd'hui, ce qu'on peut faire éventuellement, c'est mettre un cadenas à la barrièr e, sauf que la barrière elle fait 80 centimètres de haut".  

ACCIDENT BEBE MONTLUCON

La SNCF tient à rappeler les consignes de sécurité avant d'emprunter ces passages piétons, où aucun signal lumineux n'indique l'arrivée d'un train. "Il ne faut pas prendre les panneaux d'attention à la légère" , insiste Frédéric Bares.