Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un très grave accident de saut à skis sur le tremplin des Tuffes à Prémanon dans le Jura

-
Par , France Bleu Besançon

L'ancien médecin de l'équipe de France de ski nordique Thomas Lacroix s'est très grièvement blessé lors d'un saut à skis ce dimanche matin au stade des Tuffes. Le président de la FFS, Michel Vion le confirme. Son pronostic vital est engagé.

Saut à ski à Courchevel , photo d'illustration
Saut à ski à Courchevel , photo d'illustration © Maxppp - Sylvain MUSCIO/LE DAUPHINE

C'est un très grave accident de saut à skis qui s'est déroulé ce dimanche matin 5 juillet 2020 sur le tremplin des Tuffes à Prémanon dans le Jura. L'ancien médecin de l'équipe de France de ski nordique, et actuel médecin généraliste aux Rousses Thomas Lacroix effectuait un saut vers 10h  lorsque pour une raison encore inexpliquée, la réception s'est mal passée.

Très vite, les premiers à ses côtés comprennent que l'accident est grave. Il est transporté en hélicoptère au CHU Jean Minjoz de Besançon et ses proches annoncent dans un premier temps qu'il est en état de mort cérébrale . Ce lundi après midi , un petit espoir renait, puisqu'il est placé en coma artificiel. 

De très bons connaisseurs que nous avons contacté et qui ont pu visionner son saut en vidéo disent qu" il était  super" et qui ne comprennent pas ce qui a pu se produire entre la fin du saut et l'impact. Le sauteur jurassien était un grand sportif, bien entrainé,  très expérimenté, il avait une licence et portait bien son casque. La météo était bonne également . 

Une enquête tentera de déterminer ce qui a pu se passer, mais ce qui est certain c'est que les jeunes sauteurs suisses de la vallée de Joux présents au moment de l'accident sur le stade des Tuffes sont choqués. Dès ce mardi ou mercredi ils pourront échanger avec un pyschologue pour revenir sur ce drame.

Michel Vion, président de la Fédération Française de Ski,  que nous avons pu contacter au téléphone, confirme que Thomas Lacroix était toujours licencié et est une figure bien connue dans le monde du saut à ski. "Les accidents aussi graves en saut, ça n'arrive quasiment jamais, c'est plus fréquent en descente ou en bosses. La famille des sauteurs est très affectée".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess