Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Un troisième accident de chasse ce week-end dans le Poitou, dans les Deux-Sèvres cette fois

-
Par , France Bleu Poitou

Un jeune homme de 18 ans a été blessé ce dimanche en début d'après-midi lors d'une battue sur la commune de Saint-Maurice-Etusson. Il a reçu une balle dans la cuisse mais son pronostic vital n'est pas engagé.

Le jeune chasseur a été touché à la cuisse par une balle qui aurait ricoché. Son pronostic vital n'est pas engagé.
Le jeune chasseur a été touché à la cuisse par une balle qui aurait ricoché. Son pronostic vital n'est pas engagé. © Maxppp - Image d'illustration

Saint-Maurice-Étusson, France

C'est le troisième accident de chasse en trois jours dans le Poitou. Vendredi puis samedi, deux hommes ont trouvé la mort dans la Vienne. Cette fois c'est dans les Deux-Sèvres que l'accident a eu lieu. Un jeune homme de 18 ans a été blessé à la cuisse alors qu'il participait à une battue au lieu-dit du Bois le Moine sur la commune de Saint-Maurice-Etusson vers 13h30 ce dimanche. Son pronostic vital n'est pas engagé.  D'après la gendarmerie, il aurait été blessé par une balle tiré par un autre chasseur qui visait un sanglier. La balle aurait alors ricoché sur une pierre avant de le toucher.

Le jeune homme a été pris en charge par les pompiers. Il devait être transporté par la route vers l'hôpital de Cholet mais a finalement été hélitreuillé depuis le stade d'Argenton-les-Vallées en direction du CHU de Poitiers. Une décision due uniquement à un problème d'organisation selon la gendarmerie et non à la gravité de sa blessure. Le jeune homme a d'ailleurs été transporté conscient et capable de parler.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu