Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un troisième procès à Lyon dans l'affaire Pappatico, le policier tué en Savoie

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Ce lundi, débute à Lyon un nouveau procès pour trois hommes condamnés à deux reprises pour avoir participé à un vol en 2012 à Saint-Alban-Leysse et surtout écrasé dans leur fuite un policier de la BAC de Chambéry Cédric Pappatico.

Le procès en appel avait eu lieu à Annecy
Le procès en appel avait eu lieu à Annecy © Maxppp - maxppp

Saint-Alban-Leysse, France

A quel rebondissement faut-il s'attendre pour ce troisième procès à Lyon ? 

Lors du second procès en appel à Annecy, en juillet 2017, les malfrats originaires de la région lyonnaise, âgés de 34 à 40 ans, avaient fini par reconnaître leur participation au cambriolage du Darty de Saint-Alban-Leysse dans la nuit du 10 au 11 avril 2012. 

Cédric Pappatico, en service, a été écrasé alors qu'il arrivait sur les lieux du cambriolage. 32 ans, père de famille, il a été traîné sur une dizaine de mètres par le 4X4, et mortellement blessé.

Au premier procès à Chambéry, en 2016, le gang avait pourtant tout nié en bloc, il jurait qu'il n'avait pas participé au vol du Darty. Un an plus tard, lors du procès en appel, ils ont accusé un quatrième homme : Slim Ben Hamed , en fuite en Tunisie - pays qui ne pratique pas l'extradition. Ce serait cet individu qui conduisait la Porsche Cayenne qui a écrasé le fonctionnaire de police.

A l'issue du second procès, les quatre accusés présents avaient écopé de peines de 20 à 25 ans de réclusion, des peines inférieures au premier verdict. Slim Ben Hamed étant lui condamné à la perpétuité, une peine définitive compte tenu de son absence du territoire.

Trois des quatre accusés ont réussi à obtenir un nouveau procès en saisissant la Cour de Cassation.

Pourquoi un troisième procès ? 

Ce sont les avocats de trois accusés qui ont fait casser l'arrêt pour une erreur commise par la présidente de la cour d'assise d'Annecy, lors du procès en appel. 

La magistrate avait ajouté une question subsidiaire sur "le vol en bande organisée" du véhicule, alors que les accusés étaient seulement renvoyés pour "recel de vol en bande organisée".  

Ce troisième procès à Lyon est prévu jusqu'au 25 juin.