Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un vacancier en Creuse condamné à 15 mois de prison ferme pour violences conjugales et menaces de mort

-
Par , France Bleu Creuse

A Guéret, le tribunal correctionnel a condamné ce jeudi 20 août un habitant du Cher en vacances en Creuse à 21 mois d'emprisonnement, dont six avec sursis probatoire, pour des faits de violences, violences conjugales, menaces de mort et conduite sans permis sous l'emprise de l'alcool.

Le tribunal de Guéret
Le tribunal de Guéret © Radio France - france bleu creuse

Les vacances de ce Berrichon se terminent donc à la case prison, après avoir été condamné ce jeudi 20 août par le tribunal correctionnel de Guéret à vingt-et-un mois d'emprisonnement, dont six avec sursis probatoire. Le prévenu de 29 ans a été jugé en comparution immédiate pour violences, violences conjugales, menaces de mort et conduite sans permis sous l'emprise de l'alcool. 

Une partie de pêche qui dégénère

Des faits commis samedi 15 août lors d'une partie de pêche à Jouillat, et que le prévenu finit par reconnaître devant les magistrats. "C'est n'importe quoi ce que j'ai fait, c'est de la folie", admet le mis en cause. Ce jour-là, il ingère une bouteille entière de whisky et se montre très agressif à l'encontre de sa concubine quand elle tente de le dissuader de reprendre le volant. En guise de réponse, il lui assène plusieurs coups à la tempe, sous les yeux des enfants de la victime. 

Il agresse ensuite son propre cousin de 16 ans, et un ami mineur, quand ils tentent de s'interposer. Ensuite, l'homme ivre profère des menaces de mort. Il parle d'un fusil qu'il aurait dans le coffre de sa voiture. Les victimes prennent alors la fuite et se réfugient dans les bois, en état de choc. Cet habitant du Cher est interpellé quelques temps plus tard par les gendarmes, pris en flagrant délit de conduite en état d'ébriété et sans permis. Il est contrôlé avec 0,69 grammes d'alcool par litre de sang.

"Son démon, c'est l'alcool", tente d'expliquer son avocate. Effectivement, le prévenu a des antécédents judiciaires pour conduite en état d'ivresse et sous l'emprise de stupéfiants. Il a déjà été condamné pour violences, commises notamment sur sa propre mère. Le tribunal est allé au-delà des réquisitions du procureur, qui s'était prononcé pour une peine de 18 mois de prison, dont huit avec sursis probatoire. Le mis en cause a interdiction d'entrer en contact avec les victimes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess