Faits divers – Justice

Un Van Gogh exposé dans un café anglais: c’était une supercherie

Par Martine Bréson, France Bleu Paris mardi 22 juillet 2014 à 5:00

La chambre de Van Gogh à Auvers
La chambre de Van Gogh à Auvers © Institut Van Gogh

Exposer l’une de ses toiles dans un café : c’était le rêve du peintre Van Gogh. Un rêve que l’Institut Van Gogh à Auvers-sur-Oise veut réaliser en 2015. Mais voilà, le 11 juillet dernier l’Institut apprend que l’affaire est faite et qu’un certain Markus Lawrence a réalisé le souhait du peintre. Renseignements pris, le tableau est un faux. Le projet d'Auvers-sur-Oise est maintenu.

Le peintre en rêvait, l’Institut Van Gogh à Auvers-sur-Oise compte bien le faire. Il y travaille depuis 1987.

Un rêve qui a bien failli être brisé.

E Van Gogh

En juillet dernier, au Royaume Uni dans la ville de Reading, l’Institut apprend qu’un commissaire d'exposition a repris son idée. La BBC raconte même l'histoire improbable de Monsieur Markus Lawrence qui aurait exposé dans un café une toile "peu connue" de Vincent van Gogh, intitulée "Houses at Auvers II". Une œuvre qui selon M. Lawrence était dans sa famille depuis 80 ans.

L'Institut Van Gogh avait bien reçu un mail de Markus Lawrence le 28 juin 2014 faisant référence au projet en question, en termes peu explicites.

Habitué  à être contacté, année après année, par des aventuriers plus ou moins bien intentionnés qui prétendaient tous pouvoir réaliser le Rêve de Van Gogh , l’Institut a demandé** de quel tableau il pouvait s'agir car les œuvres de Van Gogh sont répertoriées selon des standards internationalement reconnus qui permettent de situer leur histoire et leur provenance . 

La réaction de M. Lawrence a été évasive et depuis il a avoué la supercherie et indiqué qu'il avait acquis lui-même le tableau pour 1500 £ il y a deux ans à Paris.

Le faux Van Gogh de Markus Lawrence - Aucun(e)
Le faux Van Gogh de Markus Lawrence

Le président de l’Institut , Dominique-Charles Janssens, a fermement dénoncé l'escroquerie et  condamné la démarche et les intentions de Markus Lawrence.

Le rêve de Van Gogh 

Cette affaire n'a fait que renforcer la volonté de l'Institut Van Gogh d'aller au bout du rêve en exposant un tableau Auversois de Van Gogh dans la chambre même du peintre à l'Auberge Ravoux où l'architecte Jean-Michel Wilmotte a déjà aménagé une structure sécurisée. Il espère pouvoir réaliser ce projet en 2015 dans le cadre de "Van Gogh Europe" et de la célébration du 125ème anniversaire de la mort de Van Gogh.