Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un vaste réseau criminel spécialisé en vol de voitures démantelé dans les Bouches-du-Rhône

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Un vaste réseau criminel spécialisé dans le vol de véhicules utilitaires a été démantelé dans les Bouches-du-Rhône. Ces malfaiteurs étaient implantés à Istres et sont soupçonnés d'avoir volé plusieurs dizaines de véhicules avant de rejoindre un groupe de trafiquants en région parisienne.

Un vaste réseau criminel spécialisé dans les vols et recels de vols de véhicules a été démantelé.
Un vaste réseau criminel spécialisé dans les vols et recels de vols de véhicules a été démantelé. - Ministère de l'Intérieur

Istres, France

Un vaste réseau criminel spécialisé dans le vol de véhicules utilitaires a été démantelé dans les Bouches-du-Rhône la semaine dernière, au terme d'une enquête de dix mois menée par les gendarmes de la Section de recherche de Marseille.  Les malfaiteurs itinérants étaient implantés à Istres, et sont soupçonnés d'avoir volé plusieurs dizaines de véhicules utilitaires dans la région Provence Alpes Côte-d'Azur à partir de 2017. Ils dérobaient jusqu'à 4 véhicules par semaine. 

Des véhicules revendus en pièces détachées 

Ces véhicules étaient systématiquement démontés dans des ateliers automobiles de fortune et les pièces détachées étaient ensuite revendues en Europe centrale et orientale avec la complicité de transporteurs polonais. Mais au début de l'année 2019, les malfaiteurs rejoignent un autre groupe de trafiquants basé en région parisienne, en Essonne et dans les Yvelines où ils se livrent au même type de trafic. C'est à ce moment-là que les Sections de recherches de Versailles et de Marseille se rapprochent pour mener une investigation unique : une enquête baptisée « POLKA ».  Les enquêteurs découvrent l'ampleur du trafic, ce sont plusieurs centaines de véhicules qui ont été dérobés. Désossés, ils sont revendus par lot de pièces détachées pour plusieurs milliers d'euros. 

150 gendarmes appuyés par le GIGN lors d'une double opération

Le 11 mai dernier, les enquêteurs appuyés par 150 gendarmes déclenchent une première opération judiciaire d’envergure à l’occasion d’un nouveau chargement sur l’un des terrains identifiés dans l'Essonne.  Quatre malfaiteurs y sont interpellés ainsi qu'un chauffeur polonais. Les perquisitions permettent de mettre la main sur de très nombreuses pièces automobiles et de l’outillage pour désosser les véhicules est également saisi. Le mercredi 15 mai, une seconde opération est déclenchée par les enquêteurs avec l’appui du GIGN et de plusieurs pelotons de surveillance et d’intervention. Elle permet l’interpellation de trois membres de la seconde équipe de malfaiteurs dans les Yvelines et l’Essonne. Là encore, de nombreuses pièces de véhicules utilitaires sont découvertes lors des perquisitions.

Certains malfrats déjà connus de la justice 

Cinq malfaiteurs ont été écroués et trois autres sont mis en examen pour association de malfaiteurs, vols et recels en bande organisée. Ils encourent jusqu’à 15 ans de réclusion criminelle et jusqu’à 30 ans pour ceux qui sont en situation de récidive.