Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un vaste réseau de trafic de stupéfiants démantelé : 38 personnes interpellées en Normandie

vendredi 12 octobre 2018 à 17:38 Par Delphine Garnault, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) et France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Après un an d'enquête, la police et la gendarmerie ont démantelé un vaste réseau de trafic de stupéfiants. 38 personnes ont été interpellées en Seine-Maritime, dans l'Eure et dans le Calvados. 6 d'entre elles ont été mises en examen et écrouées.

L'opération de police a été menée mardi
L'opération de police a été menée mardi © Radio France - Marie Rouarch

Normandie, France

38 personnes ont été interpellées mardi dans le cadre d'un trafic de stupéfiants. Ces interpellations ont eu lieu essentiellement dans l'Eure, en Seine-Maritime et l'une d'entre elle s'est déroulée dans le Calvados. Elles font suite à une vaste enquête menée par la police associée à des gendarmes.  Ce sont ainsi 120 membres des forces de l'ordre qui ont été mobilisées ce mardi. Sur les 38 interpellations, 6 personnes ont été mises en examen et écrouées. 

500 000 euros de bénéfice en 6 mois seulement

A la tête de ce vaste réseau : un Rouennais de 27 ans. Sous ses ordres : deux autres trafiquants présumés, des "semi grossistes". Ils alimentaient le secteur des Hauts de Rouen, celui de Pont Audemer ou encore Saint-Valéry-en-Caux. De nombreuses perquisitions ont eu lieu, les forces de l'ordre sont ainsi tombées sur 30 kilos de drogue, allant de la cocaïne (1,6 kilos) à l'héroïne (13 kilos) en passant par le cannabis (10,5 kilos) et des produits de coupe.  Ils ont aussi saisi huit armes dont deux armes de guerre, cinq voitures de grosse cylindrée et 35 000 euros en liquide. Le trafic durait depuis au moins deux ans et rien que sur les 6 derniers mois, le bénéfice estimé est d'environ 500 000 euros.