Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un vaste réseau de trafiquants de cannabis arrêté en Sarladais

-
Par , France Bleu Périgord

Lundi, plus d'une vingtaine de trafiquants de drogue ont été arrêtés en Périgord Noir. Ils revendaient du cannabis dans les collèges et lycées de Sarlat en Dordogne. Le réseau était très organisé.

Charles Charollois, vice-procureur de la République et le commandant Chopard.
Charles Charollois, vice-procureur de la République et le commandant Chopard. © Radio France - Benjamin Fontaine

Un vaste réseau de trafiquants de cannabis a été démantelé cette semaine en Sarladais. 26 personnes âgées de 20 à 30 ans ont été placées en garde à vue lundi 25 avril après une opération de gendarmerie de grande envergure et un travail d'enquête qui a duré plus de huit mois. Des arrestations ont eu lieu en Périgord noir mais aussi à Troyes et La Rochelle.

70 gendarmes mobilisés

Il a fallut 70 gendarmes de la compagnie de Sarlat et des renforts de Mont-de-Marsan et Marmande. "Nous avons dû frapper fort et d'un seul coup" explique le commandant Chopard de la compagnie de gendarmerie de Sarlat. Le réseau était très bien organisé : "chacun avait un rôle bien précis. Il y avait des personnes qui dirigeaient, qui scrutaient, qui stockaient, d'autres qui vendaient."  Dix kilos de cannabis auraient été revendus chaque mois pendant au moins deux ans. "Notamment dans les collèges et lycées de Sarlat", explique le vice-procureur de la république de Bergerac Charles Charollois. Les dealers faisaient leurs affaires dans un parc à proximité.

Un Sarladais de 35 ans déjà condamné pour trafic de drogue

Avec l'argent gagné, les revendeurs ne menaient pas pour autant la grande vie. Les gains étaient souvent dépensés dans des jeux de hasard et des restaurants. A la tête de ce réseau on  trouve un Sarladais de 35 ans déjà condamné pour trafic de drogue. Placé en détention provisoire, comme trois autres de ces acolytes il encourt 20 ans de prison. Vendredi soir,  six personnes avaient été placées sous contrôle judiciaire et les auditions devant le parquet se poursuivaient. Une information judiciaire pour trafic de stupéfiants a été ouverte.

Choix de la station

France Bleu