Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Faits divers – Justice

Un vaste trafic de stupéfiants démantelé dans les quartiers sud de Marseille

lundi 28 janvier 2019 à 17:53 Par Corrine Blotin, France Bleu Provence et France Bleu

Une fois n'est pas coutume, c'est dans les quartiers sud de Marseille que les enquêteurs de la brigade des stups (OCRTIS) et du Groupe d'Intervention Régional (GIR) de la Police Judiciaire ont réalisé ce beau coup de filet. Quinze personnes ont été interpellées.

Police nationale (photo d'illustration)
Police nationale (photo d'illustration) © Radio France - Nathalie De Keyzer

Marseille, France

Un beau coup de filet réalisé par la brigade des stups (OCRTIS) et le Groupe d'Intervention Régional (GIR) de la Police judiciaire après plus de deux ans d'enquête. Un gros trafic "tout produit" (résine de cannabis, herbe et cocaïne) en provenance d’Espagne et qui transitait par Montpellier, et dont les principaux protagonistes étaient implantés dans les quartiers sud de la ville, (et non dans les quartiers nord comme c'est souvent le cas). La drogue était revendue dans certaines cités, dans des bars, ou par le biais de livraison à domicile.

Dix individus mis en examen dont cinq écroués

Quinze individus issus de la communauté des gens du voyage sédentarisés de Mazargues (9e) mais aussi de la cité de la Cayolle (9e) ont été interpellés la semaine dernière, certains déjà connus des services de police pour délinquance ou faits de violence avec un "beau pedigree" pour les deux chefs du réseau, âgés de 38 et 39 ans.  Cinq d'entre eux ont été écroués et cinq placés sous contrôle judiciaire.

Huit véhicules de grosse cylindrée, montres de luxe et lingots d'or saisis

Au cours des perquisitions les enquêteurs ont saisi 30 kilos de résine de cannabis et 600 grammes de coke,  3 fusils et 4 armes de poing. Ainsi que des "avoirs criminels intéressants" souligne le DIPJ Eric Arella, (Directeur  interrégional de la Police Judiciaire ) "40 000 euros, en liquide et sur des comptes bancaires,  8 véhicules de grosse cylindrée, des montres de luxe et des lingots d'or pour une valeur de 30 000 euros. Un tas d'attributs qui attestent que le réseau était fort bien implanté, organisé et faisant des bénéfices" conclue le DIPJ.