Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un vautour abattu entre Vaucluse et Drôme : la chasse continue entre chasseurs et écologistes

mercredi 3 octobre 2018 à 3:26 Par David Meilhac, France Bleu Drôme Ardèche et France Bleu Vaucluse

Après l'attaque de la LPO et de la FRAPNA, les chasseurs de Drôme et du Vaucluse contre-attaquent. Les écologistes cherchaient à discréditer les chasseurs après la blessure d'un vautour percnoptère, espèce protégée. Plusieurs autres rapports contredisent pourtant cette conclusion.

Le seul vautour percnoptère né en Drôme a été grièvement blessé en plein vol. Photo d'illustration.
Le seul vautour percnoptère né en Drôme a été grièvement blessé en plein vol. Photo d'illustration. © Maxppp - Jean-Marc Lallemand

Sarrians, France

Des écologistes trop impatients, qui se retrouvent coincés. C'est ce qu'on pourrait lire à la lecture des faits qui se sont déroulés depuis le 17 septembre dernier.

Ce jour-là, un vautour percnoptère, le seul né en Drôme grâce au travail de Vautours en Baronnie, a été grièvement blessé à Sarrians dans le Vaucluse. Une première fois, devant le rapport officiel d'un vétérinaire, les associations FRAPNA et LPO ont accusé des chasseurs de tirer sur des espèces protégées. Mais devant les dénégations des rapports suivants, les choses ont bel et bien changé.

Rapports non concordants

Étrange, en effet, qu'un vétérinaire décrète des traces de balles de plomb, alors que les rapports suivants parlent surtout de blessures de prédation, et d'un granulome, une sorte de tumeur inflammatoire. 

Un vautour percnoptère en plein vol, photo d'illustration  - Maxppp
Un vautour percnoptère en plein vol, photo d'illustration © Maxppp - Guillaume Bonnaud

Pas de mea culpa pourtant du président honoraire de la FRAPNA dans la Drôme : Roger Mathieu qui estime que les conclusions ne sont pas encore rendues publiques, et que les chasseurs du Vaucluse ont déjà tiré par trois fois sur des oiseaux protégés en début de saison, notamment un faucon, un cygne, et un rapace circaète. 

Les chasseurs, eux, n'entendent pas se laisser faire. Les Drômois, partenaires de Vautours en Baronnie, portent plainte pour avoir un accès total au dossier. Reste à savoir contre qui sera destiné leur plainte. Quant aux chasseurs du Vaucluse, ils attendent encore quelques jours avant de se décider. Mais plus qu'une victoire au tribunal, c'est surtout un combat médiatique qui s'engage entre des Fédérations de chasse friandes de protéger les espèces, et des écologistes bien décidés à dénoncer les chasseurs beaucoup moins responsables.