Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Un vétérinaire de l'Eure dans la tourmente après avoir chassé en Afrique

Un vétérinaire installé dans l'Eure fait l'objet d'insultes depuis qu'un internaute a révélé, photos à l'appui, que le praticien avait chassé des animaux sauvages en Afrique en 2008. Une chasse légale explique le vétérinaire au président du conseil de l'ordre des vétérinaires de Normandie.

Les réseaux sociaux s'enflamment et s'indignent, traitant le vétérinaire de tous les noms d'oiseau (illustration).
Les réseaux sociaux s'enflamment et s'indignent, traitant le vétérinaire de tous les noms d'oiseau (illustration). © AFP - Matthias Toedt

Eure, France

Son nom, sa photo, l'adresse de son cabinet avec le numéro de téléphone, l'internaute qui a révélé que ce vétérinaire installé dans l'Eure avait chassé des animaux sauvages en Afrique, n'a pas fait dans la demi-mesure. Depuis, le standard de sa clinique est pris d'assaut. "Ça n'arrête pas, je sers de punching-ball" raconte son assistante, à l'accueil d'un cabinet désert ce jeudi matin. Depuis un article du quotidien Paris Normandie publié ce jeudi, les réseaux sociaux s'enflamment et s'indignent, traitant le vétérinaire de tous les noms. Benoît Grosfils, le président du conseil de l'ordre des vétérinaires de Normandie, appelle à la modération, notamment pour le personnel de la clinique "les secrétaires sont insultées au téléphone non stop"  et dénonce "une justice expéditive et rapide sur internet"

Le vétérinaire s'est expliqué auprès du conseil de l'ordre

Ce jeudi 18 juillet 2019, Benoît Grosfils s'est entretenu au téléphone avec le vétérinaire. " Il m'a expliqué que c'était des choses légales, organisées par un spécialiste de safaris, au Cameroun, en 2008" détaille le président du conseil de l'ordre. Photo par photo, le praticien a justifié chaque trophée, comme celui d'un éléphant, "c'était un éléphant blessé qui était sur une procédure d'euthanasie" a expliqué le vétérinaire à son confrère, "le lion aussi était autorisé à être chassé"

Peut-on être vétérinaire et chasseur ? 

"Je comprends que cela puisse choquer de voir des animaux morts, mais je connais beaucoup de vétérinaires qui chassent" argumente le président du conseil de l'ordre : 

C'est un loisir comme un autre" - Benoît Grosfils

Avant d'ajouter "il s'intéresse aux animaux qu'il soigne, les animaux qu'il soigne, il les soigne bien, ça ne peut pas l'empêcher le dimanche d'aller à la chasse au pigeon s'il aime la chasse au pigeon". Sauf que, dans le cas présent, en fait de pigeon, il s'agit de lion, éléphant, antilope, gnou ou hippopotame, mais "c'est la la liberté de chacun" enchérit Benoît Grosfils. L'émotion est grande, notamment sur Facebook. Certains clients du vétérinaire réagissent, comme Sylvie "c'est un bon véto, mais maintenant que j'ai découvert ça, je ne pourrai plus lui confier mes chats !",  "c'était le véto de mon lapin et de mes anciens chats. Très bon véto au demeurant. Dommage" se désole Julien ou Caroline "il a sauvé notre chat, il a fait du très bon boulot pour sauver sa patte. mais là, j'avoue, ces photos-là, c'est dégueulasse"

Le mal semble fait pour le vétérinaire qui exerce depuis plus de quinze ans, mais le président du conseil de l'ordre vole au secours de son confrère, "ce n'est pas à moi, à vous ou à lui de dire qui a raison". Pour autant, le code de déontologie en vigueur stipule qu'un vétérinaire ne peut porter atteinte à l'image de la profession. "Si la chasse est illégale, c'est le cas, si elle est légale, c'est limite" explique Benoît Grosfils. En cas de plainte déposée par une association, le vétérinaire pourrait être entendu par la chambre disciplinaire du conseil de l'ordre. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu