Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un vieil homme escroqué de 140.000 euros par son ex-auxiliaire de vie près de Besançon

-
Par , France Bleu Besançon, France Bleu

Une femme d'une soixantaine d'années a été arrêtée et placée en garde-à-vue, dans l'agglomération de Besançon. Elle est soupçonné d'avoir escroqué de 140.000 euros un vieil homme de 86 ans chez qui elle intervenait comme aide-auxiliaire de vie depuis l'été 2019.

police nationale (illustration).
police nationale (illustration). © Radio France - Benjamin Recouvreur

Un vieil homme âgé de 86 ans aurait été escroqué par son ancienne aide-auxiliaire de vie, dans l'agglomération de Besançon, pour un préjudice estimé à 140.000 euros. Cette femme d'une soixantaine d'années a été interpellée la semaine dernière. Elle aurait vidé les comptes de cet homme entre août 2019 et janvier 2021, alors qu'il résidait en Ehpad.

Piano, voiture, ordinateur...

L'enquête de la police nationale est partie d'un signalement de la compagnie d'assurance et de l'Udaf du Doubs, car la victime ne pouvait plus payer sa place en Ehpad. Cette enquête a débouché sur la saisie de 43 objets chez l'aide-auxiliaire de vie : téléviseur, piano, tondeuse, lampe, ordinateur et même une voiture. Il a carrément fallu un camion pour tout transporter.

Les objets escroqués ont été récupérés par un camion de déménagement.
Les objets escroqués ont été récupérés par un camion de déménagement. - Police nationale 25

L'aide-auxiliaire de vie avait toujours accès au domicile de son patient. Elle est soupçonnée d'avoir vidé les quatre comptes bancaires en utilisant différents moyens de paiement : carte bancaire, chèque, virement etc. Selon la police national, la suspecte "avait la folie des grandeurs, a flambé tout l'argent" et a effectué plusieurs achats pour remeubler son domicile.

Une seconde victime présumée identifiée

Au cours de cette enquête, les policiers ont identifié une autre victime présumée, chez qui la dame intervenait également et à qui elle aurait dérobé environ 20.000 euros.

Libérée à l’issue de sa garde à vue vendredi 28 mai, cette femme est convoquée devant la justice en janvier 2022. Dans l'attente du jugement, elle a interdiction d’exercer une profession en lien avec les personnes âgées. Deux de ses amis sont aussi convoqués, après avoir encaissé des chèques de sa part, pour un montant 23.500 euros.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess