Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un voleur porte plainte contre des vigiles d'Odysseum

jeudi 23 novembre 2017 à 15:54 Par Sébastien Garnier, France Bleu Hérault

Le 8 novembre 2017, Saidi est interpellé par des vigiles du centre commercial Odysseum à Montpellier après avoir volé un blouson. Il reproche aux vigiles de l'avoir ensuite séquestré, attaché et tabassé. Il vient de déposer une plainte contre X.

illustration
illustration © Radio France -

Montpellier, France

Le 8 novembre dernier, Saidi, un marginal de 55 ans a volé un blouson dans un magasin d'Oysseum à Montpellier (Hérault). Interpellé dans la foulée par les vigiles du centre commercial, il les accuse de l'avoir tabassé à l'abri des regards.

Il porte plainte contre X pour violence en réunion ayant entraîné une ITT de plus de huit jours, séquestration et menaces de morts réitérées.

C'est la vendeuse d'une parfumerie qui alerte les vigiles

La vendeuse repère cet homme, un peu paumé, qui se parfume dans le rayon. Il a un blouson neuf dans son sac.

Les agents de sécurité arrivent et "se montrent tout de suite violents" selon Maître Marc Gallix l'avocat du voleur. Ce dernier réplique avec un poing américain, blessant à l'oeil l'un des vigiles.

"Roué de coups pendant un quart d'heure,mon client a failli mourir."

Marc Gallix avocat du voleur " mon client a failli mourir"

"Ils n'ont pas supporté que mon client se défende et se sont alors déchaînés sur lui dans un petit local isolé ou ils l'ont attaché, roué de coups et menacé de mort".

Bilan cinq côtes et le nez cassés et surtout un pneumothorax : " Mon client avait du sang dans les poumons et a failli mourir" s'insurge Maître Gallix qui en veut également à la police qui en arrivant sur place n'a pas immédiatement appelé les pompiers et a attendu d'être au commissariat.

Le voleur a été hospitalisé quatre jours, il est aujourd'hui sous morphine avec une incapacité totale de travail fixée à un mois.

Le directeur d'Odysseum qui a également porté plainte estime que les vigiles ont eu face à eux un " voleur armé et très agressif". Il précise que l'un des agents "a failli perdre un oeil, que la police a été appelée comme le veut la règle et que c'est maintenant à la justice de faire son travail".

Le récit de Sébastien Garnier