Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un voleur se sert deux fois dans la même journée dans les coffres d'un supermarché en Moselle

mercredi 7 novembre 2018 à 19:04 - Mis à jour le jeudi 8 novembre 2018 à 9:24 Par Magali Fichter, France Bleu Lorraine Nord et France Bleu

Un trentenaire est jugé, ce jeudi, à Metz, en comparution immédiate pour avoir volé 3.500 euros de liquide dans un magasin de Rombas en Moselle. Un vol sans violence, puisqu'il s'est servi deux fois de suite dans la salle des coffres, laissée ouverte.

La police a interpellé l'individu ce mercredi 7 novembre
La police a interpellé l'individu ce mercredi 7 novembre © Maxppp -

Rombas, France

Il y a des braquages violents, des vols à main armée. Et puis il y a ce qu'on appelle l'occasion qui fait le larron. Un trentenaire sera jugé ce jeudi, à Metz, en comparution immédiate, pour avoir volé 3.500 euros de liquide dans un supermarché de Rombas, le 25 octobre dernier. Il n'a eu qu'à se servir, et en plus, deux fois dans la même journée.

Le voleur a tout simplement pioché dans le coffre-fort ouvert

Ce repris de justice est sorti de prison seulement dix jours auparavant. Ce matin-là, il se rend au supermarché. Il réalise alors que la porte de la direction est ouverte, et que le bureau est vide. Il entre discrètement. La pièce communique avec la salle des coffres, ouverte, elle aussi. Incroyable mais vrai, le coffre-fort n'est pas verrouillé. Le voleur repart comme il est venu, avec 3.000 euros en liquide en poche.

Rebelote en fin d'après-midi

Mais l'histoire ne s'arrête pas là. Comme le filon est bon, le trentenaire revient au moment du rush de la fin d'après midi. Même scénario, toutes les portes sont ouvertes, il repart cette fois ci avec quatre caissons de caisse, dans un caddie. Il est poursuivi par une vendeuse, mais parvient à disparaître. La police l'identifie sur les bandes de vidéo surveillance, mais ne parviendra à mettre la main sur lui que quasiment trois semaines plus tard. Il a été arrêté mercredi matin.