Infos

Un wingsuiter s'écrase dans le centre-ville de Chamonix

Par Nicolas Peronnet et Anabelle Gallotti, France Bleu Isère, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu lundi 3 octobre 2016 à 16:00

Le wingsuit est l'une des pratiques sportives les plus dangereuses au monde (illustration)
Le wingsuit est l'une des pratiques sportives les plus dangereuses au monde (illustration) © Maxppp - Maxppp

Un adepte du wingsuit s'est tué ce lundi à Chamonix. Il s'est écrasé en ville, au pied d'un immeuble à proximité de la gare du Montenvers. Plusieurs témoins ont assisté à la scène.

C'est l'une des pratiques sportives les plus dangereuses au monde. Le wingsuit a fait une nouvelle victime ce lundi à Chamonix. Un homme s'est écrasé en ville, en début d'après-midi à proximité de la gare du Montenvers. Selon les premiers éléments de l'enquête, le parachute de la victime, de nationalité russe voile ne se serait pas ouvert.

Crash au pied d'un immeuble

Le jeune s'est écrasé au pied d'un immeuble. Il a percuté à pleine vitesse, à peine freiné par un talus, ce chalet de trois étages, neuf, mais pas encore habité. L'impact a eu lieu à un mètre du sol. Plusieurs témoins ont assisté à la scène, choquante, et ont donné l'alerte. Le wingsuiter aurait pu décoller de l'Aiguille du Midi, située à 3.842 mètres, dans le massif du Mont-Blanc, mais cela reste à confirmer dans le cadre de l'enquête.

"C'est le premier accident de ce type, si proche du centre ville". Jean Louis Verdier, premier adjoint au maire de Chamonix, chargé de la montagne et de la sécurité.

Il ne s'agit pas malheureusement du premier décès d'un wingsuiter à Chamonix, considéré comme l'un des spots les plus réputés au monde, mais "c'est le premier accident de ce type" selon Jean Louis Verdier, premier adjoint au maire chargé de la montagne et de la sécurité : "Il a percuté un mur, mais il aurait pu percuter des personnes ou une voiture. Cela nous inquiète fortement. C'est un sport nouveau, en pleine croissance, et tout n'est pas maîtrisé par les pratiquants" précise Jean Louis Verdier, qui est aussi guide de Haute Montagne

Jean Louis Verdier le premier adjoint de Chamonix s'est rendu sur les lieux de l'accident

Cinq accidents mortels à Chamonix depuis le début de l'année

Ce nouvel accident mortel porte à huit le nombre de victimes en France depuis le début de l'année. Il s'agit du cinquième à Chamonix. Une enquête a été ouverte, pilotée par le Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne (PGHM) de Chamonix.

Interdite un temps, la pratique du wingsuit est réglementée à Chamonix depuis 2013. Les adeptes doivent notamment prévenir le PGHM avant chaque vol. En outre, les sauts sont interdits entre 10H00 et 15H00 du 1er juin au 30 septembre pour éviter tout accident avec les parapentistes.

  - Visactu
© Visactu -

Partager sur :