Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Une agent des impôts de Pau poursuivie pour avoir détourné 240.000 euros

-
Par , France Bleu Béarn, France Bleu

La fonctionnaire a reconnu pendant sa garde à vue avoir détourné plus de 240.000 euros par le jeu d'écritures comptables ces quatre dernières années, pour faire face à des problèmes financiers, a-t-elle expliqué.

La fonctionnaire aurait détourné 240000€
La fonctionnaire aurait détourné 240000€ - maxppp

Pau, France

Une fonctionnaire des impôts de Pau a été interpellée le 3 décembre dernier. Pendant sa garde à vue, elle a reconnu avoir détourné plus de 240.000 euros ces quatre dernières années dans le cadre de son travail. Elle exerçait au sein de la Direction Générale des Finances Publiques

Un système "astucieux"

Dans son service, elle s’occupait de gérer les subventions versées par les départements des Pyrénées-Atlantiques et des Hautes-Pyrénées à des personnes hébergées dans des Ehpad. Quand des personnes décédaient, la fonctionnaire continuait de verser ces allocations sur leurs comptes, et les détournait. Un système très astucieux, fait de nombreuses écritures comptables "écran". Il s'agissait de petits virements à chaque fois, par soucis de discrétion. C’est un audit interne qui a permis de découvrir le pot aux roses.

Malade et surendettée

Cette dame qui vit et travaille à Pau a expliqué qu’elle était surendettée. Elle a eu un gros problème de santé. Son mari est lui aussi malade et handicapé. Elle est devenue de plus en plus gourmande et les derniers temps détournait jusqu’à 9.000 euros par mois. Elle sera jugée le 7 mai. Elle a été laissée libre sous contrôle judiciaire, avec notamment interdiction de travailler pour la fonction publique. Elle est de toute manière suspendue par sa hiérarchie. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu