Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Une agression et du matériel dégradé aux urgences de Nice

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Azur, France Bleu

Les urgences de l'hôpital Pasteur 2 ont de nouveau été le théâtre de plusieurs violences lundi soir à Nice. Un patient ivre a frappé une aide-soignante et un homme s'est introduit de force dans le local technique. L'hôpital va porter plainte.

Cette nouvelle agression a lieu en pleine grève des urgences à Nice.
Cette nouvelle agression a lieu en pleine grève des urgences à Nice. © Maxppp - PHOTOPQR/NICE MATIN/

Nice, France

Énième agression aux urgences de l'hôpital Pasteur 2 de Nice lundi soir. Et certainement celle de trop pour les syndicats et le personnel en grève depuis trois semaines. La demande de Force Ouvrière et de la CGT d'obtenir la présence d'un policier dans les urgences prend tout son sens avec ce nouvel épisode de violence. 

L'aide-soignante victime d'une deuxième agression en neuf mois

Lundi soir, vers 22h40, un Polonais de 29 ans, se présente ivre aux urgences. Une infirmière lui pose une perfusion. L'aide-soignante lui prend la main et reçoit soudainement un violent coup de poing au visage. Elle est blessée à l’œil droit. La violence du choc est telle, qu'elle cogne l'infirmière juste derrière elle qui est blessée au nez. Un médecin intervient et appelle la police. Les forces de l'ordre emmènent alors l'agresseur en cellule de dégrisement à la caserne Auvare. C'est la deuxième fois en neuf mois que cette aide-soignante de vingt ans est frappée par un patient. Elle revenait justement d'un arrêt maladie de neuf mois. 

Intrusion dans un local technique le même soir 

Le même soir, une heure plus tôt, un homme entre aux urgences, il est agité et agressif. Les soignants le prennent en charge puis il quitte la salle d'examen. Un vigile le retrouve peu après dans un local technique. Il a forcé la porte et dégradé du matériel. L'hôpital va porter plainte. 

Le syndicat Force Ouvrière joint par France Bleu Azur annonce avoir obtenu un rendez-vous avec le préfet des Alpes-Maritimes en septembre. Il sera question de la présence d'un policier au sein des urgences de Nice. Sur ce point, la mairie de Nice sollicitée par les syndicats, n'a pas apporté de réponse précise.