Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Une agression homophobe à Lille : Martine Aubry condamne un "acte odieux"

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Nord, France Bleu

Dimanche 29 juillet, deux hommes ont été agressés à Lille, après avoir subi des insultes homophobes, par trois hommes. L'une des deux victimes a dû être hospitalisée. La maire de Lille, Martine Aubry, réagit sur Twitter, et condamne un "acte odieux et insupportable".

Les deux victimes marchaient ensemble quand trois hommes les ont prises à parti.
Les deux victimes marchaient ensemble quand trois hommes les ont prises à parti. © Maxppp - Jan Schmidt-Whitley

Lille, France

Les deux hommes rentraient dimanche 29 juillet au soir, boulevard Vauban à Lille, quand trois individus commencent à les insulter. Les injures sont homophobes, puis viennent les coups.  Le plus jeune des deux, âgé de 20 ans, arrive à prendre la fuite. Mais son ami de 40 ans reste sur place, et se fait rouer de coups par les trois agresseurs. Il doit être hospitalisé.

Une enquête ouverte

La police, prévenue rapidement, patrouille dans le secteur pour retrouver ces trois individus, mais en vain. Une plainte a été déposée, et une enquête est ouverte.

Des réactions des politiques

La maire de Lille, Martine Aubry, réagit dans un tweet le 1er août, après la médiatisation de cette agression. Elle condamne "très fermement cet acte odieux et insupportable et apporte tout [son] soutien à la victime".  Pour la tête de liste écologiste à la mairie lilloise, Stéphane Baly, "il est insupportable qu'en 2019 à Lille, des personnes se fassent encore agresser en raison de leur orientation sexuelle supposée."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu