Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Une agression violente sur des policiers ce mercredi soir au parc de Blossac à Poitiers

-
Par , France Bleu Poitou

L’événement s'est passé dans le parc de Blossac ce mercredi soir vers 23h45. Les policiers ont dû se servir de leur chien et de multiples décharges de Taser pour maîtriser l'individu.

Agression violente dans le parc de Blossac de Poitiers
Agression violente dans le parc de Blossac de Poitiers © Radio France - Sylvie Duchesne

Poitiers, France

Alors que le parc de Blossac accueillait mercredi soir un "Laser Game" en plein air, le parc a également été le théâtre d'une violente agression. Ça s'est passé vers 23h45. L'unité canine de la police de Poitiers est appelée car un individu s'en prend à un gérant d'établissement. 

Il lui a lancé des tables et des chaises, et lui assène des coup de poings.  Deux policiers de la brigade canine interviennent alors avec leur chien : l'auteur des coups prend la fuite mais revient quelques minutes plus tard.  

Il s'avance vers les policiers qui, à plusieurs reprises, lui disent d'arrêter. Ils doivent finalement lancer le chien muselé sur lui, mais l'homme frappe l'animal à plusieurs reprises et cherche à frapper les fonctionnaires.  Les policiers utilisent alors leur Taser une première fois, mais l'opération s'avère inutile.

Un bilan psychiatrique demandé pour l'individu

Quelques minutes plus tard des renforts arrivent : pour maîtriser le jeune homme ils doivent à nouveau utiliser leur taser. L'homme est finalement interpellé. 

Un policier est envoyé au CHU de Poitiers pour diverses entorses. Le gérant est également à l’hôpital pour des examens. De son coté, l'agresseur a été envoyé à l'hôpital pour un examen psychiatrique.