Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Une arrestation rocambolesque à Bourges

mercredi 11 avril 2018 à 19:13 Par Sarah Tuchscherer, France Bleu Berry

Deux hommes ont été interpellés à Bourges ce mercredi. A bord d'une voiture volée, ils ont d'abord tenté d'échapper aux gendarmes sur l'A71. Ils ont ensuite joué à cache-cache avec la police près de la rocade.

insigne de la police nationale
insigne de la police nationale © Radio France -

Bourges, France

Tout a commencé sur l'aire dite du centre de la France à Farges-Allichamps. C'est là dans la matinée que le duo a été repéré par les gendarmes à l'intérieur d'une voiture volée, une Clio dérobée quelques jours plus tôt à Briançon dans les Hautes-Alpes. Pour éviter le contrôle, le conducteur s'est enfui sur l'autoroute. Il a alors eu un comportement périlleux, selon les mots du parquet, jusqu'à la prochaine sortie, une trentaine de kilomètres plus loin, la sortie Bourges-Centre.

Une barrière de péage forcée

Là, les fugitifs ont forcé la barrière de péage. Ils sont passés sur le côté de la route pour éviter la herse posée sur la chaussée par la police nationale. Après ça, ils ont abandonné leur véhicule et réussi à semer à pied les forces de l'ordre. Les policiers ont alors interpellé deux personnes dont le signalement correspondait à celui des individus recherchés. Mais ça n'était pas les bonnes personnes.

Un cache-cache dans les champs

Ca n'est qu'un peu plus tard, informés par des riverains, que les policiers ont retrouvé leurs traces dans un champ près de la porte de la chapelle et de la rocade. Il a fallu une demi-heure de cache-cache dans les fourrés pour que les fonctionnaires parviennent à les appréhender. Mercredi soir, les deux hommes étaient en garde-à-vue dans les locaux de la gendarmerie. L'enquête devra répondre à cette question : pourquoi ont-ils pris de tels risques ? Voulaient-ils simplement échapper à une interpellation pour vol ? Ou bien avaient-ils d'autres choses à se reprocher ?