Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les patrons d'une auto-école ferment boutique sans prévenir leurs clients à Louviers

C'est la douche froide pour les clients de GP Auto-école à Louviers qui pensaient reprendre les leçons de code et de conduite après presque deux mois de fermeture pour cause de confinement. L'école ne rouvrira pas, elle a été liquidée, mais personne n'a été prévenu.

À Louviers, GP Auto-école a été liquidée par la justice le 12 mars 2020 (photo d'illustration)
À Louviers, GP Auto-école a été liquidée par la justice le 12 mars 2020 (photo d'illustration) © Radio France - Catherine Grain

Les clients de GP Auto-école  ont trouvé porte close cette semaine au 5 de la place du champ de ville à Louviers. Alors que les auto-écoles ont rouvert depuis la semaine dernière en France, l'école de conduite reste fermée, aucune affiche sur la devanture et le téléphone sonne dans le vide. 

Des clients en colère

Aurélie a inscrit sa fille Tatiana à l'auto-école de Louviers en février 2020 "on a versé un acompte de 500 euros pour l'inscription" explique-t-elle, "ensuite elle a commencé les heures de code, puis il y a eu le confinement, donc pas d'auto-école". La jeune femme a voulu reprendre ses leçons mais "quand elle a voulu y retourner cette semaine, elle a trouvé porte close, tout était fermé, il n'y avait plus rien" poursuit sa mère : 

Ma fille a payé 500 euros, elle ne les reverra pas

Pas un mot, pas une explication "ils n'ont même pas pris contact avec nous pour nous prévenir" dénonce Aurélie. 

Une liquidation judiciaire

Cette liquidation judiciaire, Aurélie vient de l'apprendre sur les réseaux sociaux. Elle a été prononcée quelques jours avant le confinement, le 12 mars 2020, par le tribunal de commerce d'Évreux. Un mandataire judiciaire, Maître Marc Berel, a été nommé et c'est à lui que les clients de l'auto-école doivent s'adresser pour récupérer leur dossier et le transférer dans une autre école de conduite. Aurélie l'a contacté mais "ils nous ont bien fait comprendre qu'on ne retrouvera pas l'argent versé" dit-elle, dépitée, "il va falloir faire des pieds et des mains pour récupérer le dossier pour se réinscrire dans une nouvelle auto-école". Une nouvelle inscription et de nouveaux frais alors que Tatiana, qui vient d'entrer dans la vie active, a besoin d'obtenir son permis au plus vite. Si votre contrat ne comporte pas une garantie financière, peu de chances de revoir les sommes engagées. Les salariés de l'auto-école, l'administration fiscale ou les assureurs sont en effet des créanciers prioritaires. Vous avez deux mois pour signaler votre créance au liquidateur de l’auto-école. 

Contactés, les cogérants n'ont pas répondu aux sollicitations de France Bleu Normandie. Leur précédente auto-école, au Vaudreuil, a elle aussi été liquidée en mai 2017 juste avant qu'ils n'ouvrent ce nouvel établissement à Louviers, aujourd'hui lui aussi liquidé. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu