Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Une balle de fusil de chasse traverse la maison d'une famille à Laroque

vendredi 5 octobre 2018 à 16:03 Par Marie Ciavatti, France Bleu Hérault et France Bleu

Une famille de Laroque (Hérault) a retrouvé une balle pour sanglier fichée dans un mur à l'intérieur de sa maison mercredi. Une enquête est en cours. Le maire entend interdire les tirs de chasseurs autour des habitations.

Une balle pour sanglier tirée lors d'une battue mercredi à Laroque a fini sa course dans l'encadrement d'une porte
Une balle pour sanglier tirée lors d'une battue mercredi à Laroque a fini sa course dans l'encadrement d'une porte © Maxppp - Illustration

Laroque, Hérault, France

Retrospectivement, cette famille a dû avoir la peur de sa vie. Mercredi à Laroque près de Ganges, une balle tirée lors d'une battue au sanglier a fini sa course dans une maison du village. Elle était heureusement vide quand c'est arrivé. La propriétaire s'est aperçu des dégâts en rentrant plus tard dans la journée. Cette balle pour gros gibier a traversé le double vitrage de la fenêtre, puis une armoire pour finir sa course dans le chambranle d'une porte juste à l'entrée d'une chambre d'enfant. La famille a porté plainte.

Cinq chasseurs entendus

La gendarmerie est chargée de l'enquête. Il y avait bien une battue au sanglier ce matin-là autour de Laroque et Ganges. Un groupe de cinq chasseurs a été identifié. Tous ont été auditionnés. 

Les enquêteurs attendent maintenant l'analyse technique des fusils pour savoir lequel a tiré. Il risque a minima la saisie de son arme et peut-être le retrait de son permis de chasse.

Un arrêté pour interdire les tirs près des habitations

"On a tous été très choqués", explique le maire de Laroque, Pierre Chanal qui est allé sur place le jour même. "On imagine ce qui aurait pu se passer. Ce n'est pas du tir de petit plomb, c'est une munition plus que dangereuse", dont la portée peut selon lui atteindre trois kilomètres. Cette fois, impossible de laisser passer. Il entend prendre "une mesure forte" pour sécuriser les habitations, autrement dit un arrêté interdisant les tirs à proximité du village, en accord avec les chasseurs. 

"On a tous été très choqués par ce qui s'est passé" - le maire de Laroque, Pierre Chanal