Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une bande de voleurs de montres de luxe interpellée à Saint-Tropez et Marseille

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu Azur

Trois individus ont été interpellés entre lundi et ce mercredi matin à Saint-Tropez et Marseille après avoir tenté à trois reprises de voler des montres de luxe à Saint-Tropez lundi. Des montres très recherchées dont le prix peut atteindre 25.000 euros.

La brigade territoriale de Saint Tropez a mis fin aux agissements d'une bande de voleurs de montres de luxe.
La brigade territoriale de Saint Tropez a mis fin aux agissements d'une bande de voleurs de montres de luxe. © Radio France - Sophie Glotin

C'est une équipe de voleurs de montres de luxe dont le prix oscille entre 15.000 et 25.000 euros que les gendarmes de la brigade territoriale de Saint-Tropez ont mis hors d'état de nuire. Un premier individu a été interpellé lundi à Saint-Tropez, en flagrant délit. Et les deux autres ce mercredi à Marseille après un gros travail de recoupement. Ces bandes, domiciliées en Espagne, mais originaires d'Afrique du Nord, s'installent quelques mois à Marseille pour ensuite multiplier les raids de quelques heures dans le golfe de Saint-Tropez ou vers les Alpes-Maritimes, à Cannes notamment. De nombreux faits ont été signalés cet été. Et le golfe de Saint-Tropez fait face à une recrudescence depuis quelques semaines.

Toujours le même mode opératoire

Des bandes qui agissent toujours selon le même mode opératoire. Arrivée en voiture à Saint-Tropez, l'équipe se gare dans un parking. Le chauffeur dépose ses deux complices qui se baladent l'air de rien. En réalité, ils repèrent de potentielles victimes dont le duo s'approche. Pendant que l'un détourne l'attention, le second très habilement déleste le propriétaire de son objet précieux. Sans violence. Certaines victimes ne s'en rendent même pas compte, quand d'autres sentent quelque chose, il est déjà trop tard, les deux hommes ont pris la fuite. 

Les délinquants aidés dans leur fuite par des automobilistes

Mais en début de semaine, l'un d'entre eux est attrapé par les gendarmes. Ses complices parviennent à échapper aux gendarmes, mais aussi au dispositif que ces derniers mettent en place pour tenter de bloquer les malfaiteurs dans le Golfe. Non pas parce ce qu'ils sont allés très vite. Mais parce qu'ils ont été aidés. Aidés par des automobilistes qui leur ont fait des appels de phare, sans avoir qu'ils avaient en face d'eux des délinquants. Et par Waze, l'application qui renseigne sur la présence de radars ou de force de l'ordre dans un secteur. Tapis dans leur voiture sur un petit chemin, ils n'ont plus eu qu'à attendre patiemment que les militaires lèvent le camp, pour reprendre la direction de Marseille. 

Mais les enquêteurs n'ont rien lâché. L'individu qu'ils ont interpellé possède un téléphone portable, avec beaucoup, beaucoup de photos que les gendarmes vont exploiter. Des photos qui vont permettre d'identifier un quartier et une adresse à Marseille. Là où les complices se cachaient. Les enquêteurs sont donc allés les chercher ce mercredi matin.

Les deux hommes ont donc été placés en garde à vue. Puis à l'issue, ils ont fait l'objet d'une procédure de comparution immédiate devant le Tribunal correctionnel de Draguignan qui est en cours ce mercredi après-midi.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess