Faits divers – Justice

Une bande de voleurs démantelée chez Leroy-Merlin à Portes-lès-Valence

Par Emmanuel Champale, France Bleu Drôme-Ardèche jeudi 7 janvier 2016 à 16:51

Une partie du butin retrouvée chez les voleurs de Leroy Merlin
Une partie du butin retrouvée chez les voleurs de Leroy Merlin - DDSP26

Plusieurs magasiniers et chauffeurs faisaient disparaître des palettes avant qu'elles soient stockées sur la plateforme logistique du magasin de bricolage à Portes-Lès-Valence, dans la Drôme.

Radiateurs, câbles électriques, matériel de jardinage électroportatif... Pendant des mois du matériel a disparu dans les entrepôts logistique de Leroy-Merlin à Portes-Lès-Valence pour un préjudice de plusieurs milliers d'euros. La direction soupçonnait un de ses employés, mais n'a jamais pu le confondre et s'est décidée finalement à porter plainte début décembre. 

Un salarié soupçonné depuis des mois

La police a confié l'enquête au groupe de répression des atteintes aux biens qui a finalement interpellé le suspect le 23 décembre. C'est un employé de la base logistique, âgé de 28 ans et originaire de Portes-lès-Valence. Avec lui, un intérimaire de 26 ans, soupçonné de complicité, a également été arrêté ce jour-là.

Les policiers ont retrouvé chez le salarié de Leroy Merlin du matériel de jardinage et de l'outillage. Lors de sa garde à vue, l'employé a expliqué le mode opératoire des vols. En fait, lorsque les camions arrivaient à la plateforme pour décharger leur livraison, l'homme et certains de ses complices chauffeurs, "oubliaient" de scanner certaines palettes. Les marchandises n'apparaissaient donc pas dans les fichiers de Leroy-Merlin et le matériel repartait à bord des camions. 

Ils "oubliaient" de comptabiliser certains produits

Ce mercredi matin, à 6 heures, les enquêteurs ont interpellé à leur domicile  trois des chauffeurs complices âgés de 25, 35 et 37 ans. Tous appartiennent à une société de transport extérieure à Leroy-Merlin. Chez eux, du matériel et des câbles ont aussi été retrouvés. D'autres personnes sont soupçonnées de complicité. En tout, la bande de voleurs pourrait compter une dizaine de membres. Les malfaiteurs déjà identifiés sont convoqués devant la justice le 25 avril prochain.

Partager sur :